La viande et l’arthrose

Les protéines de qualité sont composées de vingt acides aminés dont huit sont dits essentiels. Elles sont indispensables à votre croissance, au renouvellement de vos cellules, à la réparation de votre peau, de vos ongles, de vos cheveux, de votre sang et de vos tissus musculaires... hum... et la viande sur vos articulation ?

Certes, ces protéines animales sont des protéines équilibrées qui contiennent vos huit acides aminés essentiels. Elles seraient mieux assimilées (94 % à 98 %) que les protéines végétales (75 %). Le pourcentage d’utilisation par l’organisme d’une protéine digérée est lui aussi meilleur lorsqu’elle est animale (87 % pour un œuf contre 40 % pour du maïs). De même, le fer héminique qu’on trouve dans les viandes et les poissons est assimilé dans une proportion de 25 % contre 5 % pour le fer non héminique des végétaux (à condition de respecter une cuisson douce).

Mais une surconsommation de protéines génère des dépôts le long des parois internes de vos capillaires, vos micros vaisseaux sanguins. Ces entrepôts à protéines, ainsi nommés par le Professeur Wendt, cardiologue allemand réputé qui osa affirmer que l’arthrose n’est pas une usure du cartilage mais à une surconsommation de protéines, finissent par obstruer vos capillaires empêchant de passer tout nutriment afin de nourrir vos cellules et toute toxine afin d’être évacuée. A terme, il n’y a plus d’apport nutritionnel, ni de détoxination cellulaire, ce qui provoque de nombreuses pathologies, dont toutes les maladies rhumatismales*.

Les viandes rouges sont équilibrées et apportent la fameuse vitamine B12, du fer et du zinc. Mais, elles sont à bannir de votre régime anti-arthrose. D’une part, elles sont très acidifiantes, puisque riches en fer et en graisses saturées et, d’autre part, elles sont riches de déchets lipophiles qui franchissent la barrière intestinale et inhibent le fonctionnement de certaines enzymes en charge de synthétiser les omégas 3. Et pour finir, elles contiennent un oméga 6 pro-inflammatoire : l’acide arachidonique. Il en est de même pour les abats et les charcuteries. Oubliez-les.
Les viandes blanches sont moins grasses que leurs copines rouges (à condition de ne pas manger la peau). Elles apportent une quantité non négligeable de vitamines (A, B…) et de minéraux (fer, zinc, phosphore…). Elles sont particulièrement riches en cystéine, un des acides aminés aux propriétés antioxydantes. Mais leur digestion libère des acides très inflammatoires.

L’idée est surtout de prendre conscience de la place surdimensionnée donnée à la viande dans notre alimentation, ainsi que des conséquences sur notre planète et sur notre santé.

  • Consommez moins : Nous n’avons besoin que de 1 g de protéine/ kilo/ jour.
  • Consommez mieux : Le mode d’élevage est déterminant. Les animaux issus d’élevage intensif ne sont pas nourris d’herbe, mais de céréales (surtout de maïs), et peuvent être abattus dès l’âge de 14 mois, au lieu de plusieurs années dans l’élevage traditionnel (sans évoquer leurs atroces souffrances). Leur chair est plus chargée en graisses saturées que celles des animaux ayant grandi dans des exploitations bio ou adhérant à l’association « Bleu blanc cœur », plus chères, oui… mais comme vous en consommez moins…
  • Consommez différemment : les protéines sont présentes dans tous nos aliments (sauf dans l’huile et le sucre). Adoptez les protéines végétales : les légumineuses, les associations végétales (céréales-légumineuses), les algues, les champignons, etc.

Vous êtes addict ? Commencez par un repas par jour sans viande, une journée sans viande par semaine et un mois sans viande par année, comme le préconise le Professeur Wendt.

*R Hass, Soigner l’arthrose naturellement, Editions Grancher, 2014.

Partager sur Facebook Publié le 14 avril 2017 par Laura Azenard.

8 commentaires

  • MARIN DENISE 19 avril 2017 à 17 h 50 min

    Bonsoir Laura….
    Je viens vers vous pour vous dire quels sont mes repas et de quoi ils sont composés.

    Depuis 3 semaines, mon mari s’est pris à cuisiner les légumes Acido-Basique. Nous avons adopté cette façon de se nourrir. (Sans viande rouge ni blanche) et ni Poissons. Ni œufs.

    Mon petit-déjeuner : café noir, pain grillé + confiture sans sucre.

    Merci beaucoup de me dire s’il manque quelque chose à table?

    Je vous remercie .

    • laura 20 avril 2017 à 15 h 52 min

      Bonsoir Denise, si je comprends votre mail, vous ne mangez plus que des légumes, du pain grillé et de la confiture ?
      Si c’est le cas, appelez-moi qu’on puisse échanger, ça sera plus simple. 😉

  • Cadillac Henri 21 avril 2017 à 10 h 39 min

    N’oubliez pas de signaler la nécessité de supprimer les statines, comme je l’ai fait en 2011, car le Dr Michel de Lorgeril explique très bien que l’anti-cholestérol est une escroquerie. Son dernier livre « L’horrible vérité sur les médicaments anti-cholestérol » analyse très bien les mécanismes d’action des statines. Ces statines peuvent aussi vous donner des douleurs articulaires, et musculaires , et des pertes de mémoire. J’ai vécu tout cela. Il nous apprend qu’avoir un taux élevé de chaletsérol rend résistant aux maladies.
    Le Dr Seignalet donne aussi des conseils remarquables concernant toutes les maladies auto-immunes et il a dénoncé chez certaines personnes les méfaits du lait et du gluten qui peuvent atteindre le système digestif et les centres nerveux.

  • CHARRA Anita 23 avril 2017 à 19 h 40 min

    Merci Madame et continuez; c’est courageux!

    • laura 24 avril 2017 à 20 h 29 min

      Merci Anita

  • Manu 28 juin 2017 à 0 h 59 min

    Merci pour ce billet Laura
    manu

  • Terriere Annie 6 octobre 2017 à 9 h 42 min

    Merci pour vos conseils très précieux
    . J’ai un canal lombaire retrėci et beaucoup de raideur….je m’efforce à avoir une alimentation adéquate mais ce n’est pas toujours facile avec l’environnement familiale et amicale, sans parler des erreurs personnelles.

    • Laura Azenard 11 octobre 2017 à 15 h 13 min

      Je comprends, voilà pourquoi j’ai écrit un programme… pour tous ceux pour qui ce n’est pas évident de s’engager et de tenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *