Quels compléments contre l’arthrose ?

De nombreux compléments alimentaires sont commercialisés pour soulager les douleurs liées à l’arthrose. Soit ils préviennent la dégénérescence du cartilage comme la glucosamine et la chondroïtine sulfate, soit ils diminuent la fabrication de substances liées à l’inflammation comme les oméga-3 et le méthyl sulfonyl méthane. Quand on souhaite se supplémenter, arrive vite la question : que prendre ?

Prendre des compléments alimentaires n’est pas si simple. Il faut faire le tri entre l’éthique du laboratoire, la qualité de ses matières premières et surtout les dosages proposés. Sous-dosés, ils ne vous serviront à rien, surdosés, ils peuvent nuire à votre santé.

La glucosamine est présente dans tous les tissus conjonctifs de l’organisme, y compris le cartilage. Elle permet :
– la stimulation et la normalisation de la biosynthèse des protéoglycanes et des glycosaminoglycanes, des éléments clés de la structure de votre cartilage ;
– l’inhibition de certaines enzymes causant la destruction de votre cartilage ;
– la réduction des radicaux libres qui endommagent vos tissus ;
– l’amélioration de votre circulation sanguine dans les tissus articulaires.

Le sulfate de chondroïtine est essentiel au glycosaminoglycane, composant le plus abondant de la matrice cartilagineuse. Il joue un rôle dans le maintien de l’intégrité du cartilage articulaire. Son action est similaire à celle de la glucosamine.

La curcumine (de votre curcuma) est anti-inflammatoire et antioxydante. Elle est très efficace dans le traitement des maladies rhumatismales telles que la polyarthrite rhumatoïde ou l’arthrose.

L’ortie renferment des neuromédiateurs (histamine, leucotriènes, etc.) dans ses parties aériennes, des minéraux, des vitamines, de la chlorophylle et surtout des flavonoïdes qui lui donnent ce pouvoir anti-inflammatoire.

La vitamine C contribue à la formation de collagène et contribue à protéger vos cellules contre le stress oxydatif.

Le cuivre favorise les réactions anti-inflammatoires et la formation d’antioxydants. De plus, il favorise la réparation de votre cartilage via la synthèse de collagène et d’élastine.

Le manganèse est un cofacteur enzymatique des glycosyltransférases qui interviennent dans la synthèse des glycosaminoglycanes (dont notamment la chondroïtine-sulfate), constituants essentiels de votre cartilage.

Pour vous faciliter la vie, certains laboratoires vous proposent des associations. En voilà un qui répond à tous mes critères : Arthromarine du laboratoire MGD Nature, qui fabrique en Bretagne, depuis 3 générations, des compléments alimentaires naturels :  http://www.mgdnature.com

Bien sur, je n’ai aucun autre intérêt que le plaisir de partager des pistes viables. Je vous rappelle également que les compléments alimentaires ne sont pas des substituts à une alimentation équilibrée. N’oubliez pas de consulter un spécialiste (pharmacien, médecin, naturopathe…) avant d’entamer une cure.
Pour aller plus loin : http://www.lauraazenard.fr/2017/01/04/la-vitamine-c-et-larthrose/

Partager sur Facebook Publié le 8 juin 2017 par Laura Azenard.

15 commentaires

  • dombrowski 8 juin 2017 à 14 h 04 min

    Merci à vous pour ce dossier

  • PINET Brigitte 8 juin 2017 à 14 h 37 min

    Merci pour tous ces renseignements. J’ai partagé sur Facebook . Afin d’aider au maximum. Je souffre moi-meme beaucoup et je cherche le meilleur sans trouver. Peut être avec votre aide.

  • Mme Béatrice BERVOET 16 juin 2017 à 12 h 15 min

    BONJOUR je suis vraiment de votre avis que l’alimentation est très importante. Je suis une ancienne Fibromyalgique et je suis sortie de cette foutue maladie…j’ai suivi les conseils des dr Seignalet et Joyeux j’ai opté pour une alimentation saine ..sans GLUTEN sans VIANDE sans LAIT et tous ses dérivés..je cuisine tout avec le Vitaliseur de Marion je prend beaucoup de céréales lentilles pois chiches quinoa pois cassés légumes et fruits uniquement de saison et de producteurs (j’habite dans le Sud) et surtout je bouge…J’ai par contre quelques douleurs d’arthrose maintenant mais vraiment pas grand chose surement par mon mode de vie …

    • laura 16 juin 2017 à 12 h 17 min

      Bravo Béatrice et merci de votre partage.

  • Lebru 16 juin 2017 à 13 h 36 min

    Bonjour,
    Atteinte depuis quelques temps de névralgies d’Arnold, sauriez vous me dire si des traitements spécifiques (autre que les anti inflammatoire) existeraient pour mon cas qui par moment me semble bien désespéré et bien désespérant ?
    Merci de votre réponse.
    Cdt
    Laurence Lebru

    • laura 16 juin 2017 à 17 h 40 min

      Je vous invite à consulter un chiropracteur et/ou un ostéopathe si ce n’est pas déja fait. Coté alimentation, faites le plein d’oméga 3, de vitamines B et surtout de vitamine B12. Pour le reste je ne peux aller plus loin, ne vous connaissant pas. Consultez également un naturopathe qui puisse vous conseiller. ET surtout gardez l’espoir et l’énergie.

  • CULOT 18 juin 2017 à 18 h 19 min

    Bonjour, j’ai souffert également de névralgie d’Arnold côté cerveau gauche pendant 2 ans avec sensation d’avoir l’oeil aspiré ds la tête plus filets et points gris comme de la fumée qui passe devant l’oeil et cerveau endormi avec des fourmillements et sensation de brûlure… sans savoir ce que c’était donc sans trouver de solution et cela me stressait de plus en plus. Difficile de se concentrer au travail (je suis informaticienne). Ma généraliste me disait que c’était des céphalées de tension et me disait de prendre du DAFFALGAN ou DAFFALGAN codéiné mais c’était inefficace. Ensuite l’ostéopathe m’a dit que c’était des névralgies d’Arnold et l’homéopathe m’a prescrit Paris quadrifolia en 9CH en dose ou granules 7CH ce qui a calmé immédiatement les crises; puis les a diminué d’intensité et les a espacées pour enfin les faire disparaître en 6 mois à 1 an. En même tps, l’ophtalmologiste m’a dit de travailler à la lumière du jour dc j’ai changé de bureau pr en avoir un + lumineux et je ne suis plus tout près d’une énorme photocopieuse qui a contribué à provoquer ces crises je pense; car ma soeur et ses collègues ont connu le même problème avec un photocopieur qui était ds leur bureau. Mes crises s’aggravaient avec la moutarde, le vin blanc ou rosé à l’apero… Maintenant je n’en bois plus; même si j’en buvais rarement aux repas de fête et je ne fais plus de crise. Je vous conseille de voir ce qui les déclenche et de consulter un bon homéopathe et ostéo. Bon courage à vous, on finit par vaincre les névralgies d’Arnold!

    • laura 19 juin 2017 à 19 h 57 min

      Bravo Manue et merci pour votre partage.

  • Jackline 19 juin 2017 à 17 h 23 min

    Merci Laura pour le site mgd nature. cependant c’est un site pour professionnels seulement.
    je leur ai écrit et le site pour particulier est le suivant : http://www.flor-eden.com/boutique/.
     bien à vous
    jacqueline d autriche

    • laura 19 juin 2017 à 19 h 56 min

      Merci de ce lien. Vous pouviez aussi cliquer sur « revendeurs » et trouver un point de vente proche de chez vous.

  • Chantal 29 juin 2017 à 0 h 31 min

    Bonjour je viens de découvrir votre vidéo sur Facebook. Je suis atteinte d’un rhumatisme psoriasique… je n’ai pas de psioriasis en extérieur mais à l’intérieur… avant qu’on me diagnostique j’ai eu luxation de la clavicule avec arthrose j’en ai aussi dans les mains colonne vertébrale cou genoux coudes… arthrite dans les chevilles… j’ai 50 ans je bougeais beaucoup aujourd’hui je ne peux plus travailler… je suis sous methotrexate 15mg mini chimio… avec les effets secondaires d’une chimio on m’a dit qu’on ne guérit pas un rhumatisme psoriasique mais que la chimio ralentissait les effets… ça fait deux mois qu’on me fait une injection par semaine… Est ce que vous pensez que je peux utiliser la médecine par les plantes en plus de la chimio pour guérir toute cette arthrose ? Merci pour votre réponse

    • laura 5 juillet 2017 à 20 h 45 min

      Bonsoir Chantal. Le rhumatisme psoriasique est une arthrite inflammatoire chronique associée à un psoriasis. Nous sommes donc toujours dans le registre d’un foyer inflammatoire. Par conséquent, il vaut mieux éviter tout ce qui peut enflammer et acidifier votre intestin… donc pas de produits laitier, pas de gluten et le moins possible de sucre, de café, de produits industriels, etc. A vous les légumes alcalins et antioxydants, les oméga-3 anti-inflammatoires, la lécithine marine, l’huile de krill. Surveillez votre poids, votre tension et le cholestérol. Il est délicat de conseiller quelqu’un sans le connaitre. Les médecines non conventionnelles s’adaptent à chaque individu, selon son terrain. Je vous conseille donc de vous faire accompagner par un naturopathe.

    • Jenna 11 octobre 2017 à 10 h 40 min

      Bonjour Chantal,
      Je vous conseille le site de Thierry Casasnovas, adepte du crudivorisme, de jus de légumes et fruits BIO (Regenere.org.) il contient une foule de conseils simples, pratiques et efficaces !!! J’affectionne particulièrement l’aloe vera qui fait merveille et illumine le quotidien et le teint ! Bon rétablissement !

  • Fouché Michel 5 août 2017 à 13 h 19 min

    J’utilise les compléments alimentaires (Artronat, Harpago-prêle) du Laboratoire Lescuyer qui contiennent les produits mentionnés ci-dessus. Ceux-ci m’ont été recommandé par un médecin acuponcteur. Les effets prévus sont à long terme. J’ai beaucoup apprécié votre livre « j’ai vaincu l’arthrose ». Je vais largement m’en inspirer. Je crois beaucoup au jeûne, je vais me lancer. Pour le moment je souffre énormément surtout la nuit.

    • laura 6 septembre 2017 à 7 h 48 min

      Bonjour Michel, je suis désolée de ma réponse tardive, je me suis coupée du monde cet été pour étudier. Je travaille souvent avec le laboratoire Lescuyer, leurs produits sont de qualité. Je me permettrai juste de vous soumettre une idée : pensez à drainer avant de ensemencer (si votre vitalité le permet). 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *