Quelle eau ?

Essentielle, l’eau permet le transport et l’absorption des nutriments. Elle régule la température du corps, élimine les déchets via les urines et la sueur, maintient le volume de sang et de la lymphe, permet l’hydratation de la peau et l’activité cérébrale… et lubrifie les articulations.

Si vous souffrez d’arthrose, le cartilage étant un tissu conjonctif non vascularisé, dépend pas du sang mais de l’eau. En cas de déshydratation, le corps pour hydrater vos organes vitaux va prendre l’eau dans des parties moins vitales, comme le cartilage.
La qualité et la quantité d’eau est donc primordiale pour sa santé. Mais quelle est l’eau la plus bénéfique ?

L’eau ionisée
L’ionisation de l’eau aide à réguler votre équilibre acido-basique en émettant des électrons négatifs à l’intérieur de celle-ci, qui viendront contrebalancer avec vos ions positifs. Avec son PH de 100 fois à des milliers fois plus alcalin que toutes les eaux, elle élimine l’acidose de votre corps. En revanche, boire uniquement de l’eau basique finirait par contrarier la digestion qui s’effectue dans un milieu très acide. Consommez-la  sous forme de cure de 3 semaines, tous les 3 mois ou tous les jours mais sans dépasser un demi-litre par jour et loin des repas.
Si vous ne voulez pas investir dans un ionisateur :
– utilisez du bicarbonate de soude (600 mg ou 1/8 d’une cuillère à soupe pour 25 cl d’eau), sauf si vous suivez un régime sans sel ;
– mettez un citron coupé en huit dans 2 litres d’eau et laissez infuser 8 heures ;
–  utilisez quelques gouttes de pH ;
– achetez un filtre à eau ionisant.
Ces solutions ne filtrent pas le chlore ou le fluor.

L’eau purifiée
Elle est pure, stérile, sans éléments organiques.  Son rôle n’est pas d’apporter mais d’emporter. Elle permet un nettoyage doux et régulier des dépôts de votre corps, des cristaux, etc. Elle « rince » vos artères, vos reins et vos capillaires. Vous pouvez utiliser du charbon actif, une carafe filtrante (si vous n’oubliez pas de changer de filtre tous les 100 litres), fixer un filtre au robinet, investir dans un processus de filtration et d’épuration.

L’eau minérale
Préférez-la de source.
Les oligo-élémentaires sont les moins minéralisées. Elles permettent comme l’eau distillée ou purifiée de nettoyer :  Mont Roucous, Volvic, Rosée de la reine…
Les eaux minérales moyennes :  Evian, Perrier, Vittel…
Les eaux fortement minéralisées : Contrex, Hépar, Badoit… à ne consommer que sur des périodes très courtes. Chargées en sels de calcium ou de magnésium, elles forcent l’organisme à les évacuer en augmentant la sécrétion d’urine donc renforcent la déshydratation.

Pourquoi 1.5 litre/jour ?
Nous perdons en moyenne 3 litres d’eau par jour. Nous en récupérons  500 ml grâce à notre métabolisme et  1 litre grâce à une alimentation riche en végétaux. Il nous reste donc à consommer 1,5 litre par jour pour rééquilibrer la balance.

Et pour finir… bien sûr, l’idéal serait d’éviter le conditionnement en plastique.

Pour aller plus loin : http://www.lauraazenard.fr/2016/04/14/lequilibre-acido-basique/

Partager sur Facebook Publié le 6 septembre 2017 par Laura Azenard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *