Ma spécialisation sur l'arthrose : De mon expérience personnelle au métier de naturopathe

 

L’arthrose a longtemps été considérée comme une fatalité liée à l’âge contre laquelle on ne peut agir. Lorsque le diagnostic tombe, la première chose que l’on vous explique, c’est qu’il n’y a pas de guérison possible. Il ne vous reste plus qu’à vous résigner et accepter l’irrémédiable. Désormais, il vous faut adapter votre mode de vie, non pas pour guérir – ce serait trop motivant – mais pour ralentir les processus de destruction de vos cartilages.

Lorsqu’on m’a diagnostiqué l’année de mes 40 ans une arthrose de niveau 3, le niveau 4 étant celui des prothèses, les seuls conseils qui m’ont été formulés, sont : 1) Oublier ma vie d’avant, 2) Faire des injections d’acide hyaluronique 3) Gober des médicaments pour enrayer la douleur. C’est cette quasi-absence de prise en charge, la solitude face à la douleur et la perte de mobilité qui m’ont poussée à chercher des traitements alternatifs. Le manque de considération face à cette maladie, alors qu’elle touche tant de personnes, est une aberration. Faut-il mourir d’arthrose pour être accompagné ?

Alors que je peinais à monter les trottoirs, aujourd’hui, 10 ans plus tard, j’ai retrouvé le mouvement et ma dernière IRM confirme que mon arthrose dite « sévère » est devenue « débutante ». Forte de cette expérience, ce combat remporté contre l’arthrose a nourri :

  1. Un besoin viscéral de partager, d’où l’écriture de de ce blog et de cinq livres sur la santé dont 2 sur l’arthrose :
    Comment j’ai vaincu l’arthrose aux éditions Souccar
    Vaincre votre arthrose, votre programme en 9 semaines aux éditions Dangles
  2. Un désir profond de prendre soin de vous. Je suis devenue quelques années plus tard naturopathe et organisatrice de stage de jeûne et de cure ayurveda.

La naturopathie permet :

  • De vous aligner sur des piliers fondamentaux mais souvent oubliés que sont : bien manger, bien boire, bien dormir, bien bouger, bien penser, bien respirer et aussi bien rire, bien aimer, etc. Suite à une consultation, vous serez amené à changer votre façon de vivre. La maladie est d’ailleurs pour le naturopathe une invitation à prendre soin de soi.
  • De modérer les symptômes. La phytothérapie, l’aromathérapie, l’auriculohérapie, la sympathicothérapie, la micronutrition sont autant d’outils qui me permettent de répondre à vos attentes à court terme comme la diminution de l’inflammation et des douleurs articulaires.
  • De travailler sur la cause et la cause de la cause de vos symptômes. Votre arthrose n’est pas due au hasard. Il s’agit de ne pas s’arrêter au symptôme mais à ce qui l’a déclenché et ce qui l’entretient. Cette approche permet une prise en charge sur un long terme. Interrogez-vous sur :
    • Votre santé intestinale : mastication, digestion, assimilation, évacuation ;
    • Votre santé hépatique : sensation d’être encrassé, brouillard, fatigue, écœurement, hémorroïdes, réveil à 3 heures du matin ;
    • Votre équilibre acido-basique : les arthrosiques son tous déséquilibrés ;
    • Votre santé émotionnelle : anxiété, angoisses, dépression, réveils nocturnes, irritabilité, fatigue, pulsions alimentaire ;
  • De personnaliser votre accompagnement. La naturopathie est une médecine holistique. Elle s’intéresse à vous dans votre globalité, dans vos différences. Chacun nait avec une constitution qui lui est propre, avec des organes forts et des organes faibles. En stimulant ces derniers, la réponse n’est plus uniquement anti-symptomatique mais bien plus profonde et complète.

 

Concrètement comment se passe votre prise en charge naturopathique en cas d'arthrose ?

 

1 – L’anamnèse pour vous comprendre avant tout

Tout d’abord, le naturopathe comme tout autre thérapeute holistique commence par une anamnèse, un questionnaire qui lui permet d’établir une cartographie de votre vitalité physique, physiologique, mental, émotionnel et énergétique.

  • Pour se faire, il vous sondera sur vos habitudes et votre hygiène de vie dans leur globalité : votre alimentation, vos activité physique et professionnelle, votre façon de penser, de bouger, la qualité de votre sommeil, les antécédents médicaux et les événements qui ont pu les impacter. Il s’intéressera également à vos systèmes digestif, pulmonaire, rénal, cutané, immunitaire et à leur vitalité.
  • Il vous observera également : le cadre de votre visage, la texture de vos cheveux, votre façon de vous tenir ou d’interagir sont autant d’informations qui le renseigneront sur votre constitution, à savoir quels sont vos organes forts et vos organes faibles.
  • Il saura prend en compte vos récents bilans sanguins et compte-rendu d’images.

2 – Vos douleurs et problèmes

Ensuite, il se consacrera sur la nature et l’intensité de vos douleurs et sur ce que votre arthrose génère : difficulté à maintenir votre poids de forme, fonte musculaire, alimentation émotionnelle, troubles de l’humeur, etc.

3 – Un protocole personnalisé

Puis, il vous proposera un protocole adapté à vos priorités. Il n’existe pas une seule façon de procéder. Il n’y a pas de copier-coller en naturopathie. Le plan d’actions proposé sera en lien avec qui vous êtes, ce qui serait juste d’être mis en place et vos attentes. Il choisira parmi tous ses outils quels sont les plus adaptés pour vous (phytothérapie, nutrition, aromathérapie, auriculothérapies, etc.).

  1. Dans un premier temps, sa démarche peut être anti-symptomatique afin de calmer les douleurs et les inflammations.
  2. Dans un second temps, il peut œuvrer sur la cause de la cause.
  3. Dans un troisième temps, il peut vous aider à entretenir sur un long terme l’harmonie et l’homéostasie retrouvées.

Selon votre histoire et vos attentes, cette réforme peut prendre en moyenne 1 à 3 rendez-vous. La naturopathie a pour vocation de vous rendre autonome. Selon votre mutuelle, vos consultations peuvent être remboursées.

J’ai accueilli plus de 1000 patients en cabinet, plus de 1500 jeûneurs en stage et plus de 1000 curistes en cure Ayurveda. Je peux vous assurer que cette démarche fonctionne que vous soyez un homme, une femme, jeune, moins jeune.
Évidement plus tôt vous prenez soin de vous, mieux c’est.

Prendre rendez-vous

1. Contactez-moi par email (via le formulaire ci-contre) ou par téléphone.
2. Une fois notre rendez-vous pris, afin de préparer notre entrevue, je vous remercie de renseigner le questionnaire ci-dessous.
Cliquez ici pour obtenir le questionnaire
Enregistrez ce document sur votre ordinateur, remplissez-le et envoyez-le sous Word par mail : laura.azenard@outlook.fr.
3. Retouvez-moi :
- Sur Zoom
- A mon cabinet : 58 rue du Lac 69003 Lyon
Proche du métro Garibaldi (5 min), Part Dieu (10 min), parking mais payant