L’huile de Haarlem

L’huile de Haarlem existe depuis 400 ans et fut un des remèdes préférés des médecins, avant de disparaitre dans l'oubli. Aujourd'hui, comme le Quinton ou le vinaigre des 4 voleurs, l'huile de Haarlem renait de ses cendres tant ses propriétés sont puissantes. Elle est composée à 80% de térébenthine de pin aux vertus détoxinantes et respiratoires et de 16% de soufre mais pas n’importe quel souffre….

Le souffre de l’huile de Haarlem est bio-disponible, c’est à dire qu’il est immédiatement assimilable par l’organisme. Pour se faire, les alchimistes du Pays Bas l’ont combiné avec des huiles essentielles et des huiles insaturées de façon à que leur souffre n’ait pas à passer par les acides aminés pour être assimilé, comme il est d’usage de le recevoir.

L’huile de Haarlem est un décapant puissant qui permet à nos émonctoires (nos portes de sortie à toxines), foie, reins, poumons et peau d’éliminer les déchets. Elle empêche également les putréfactions et le développement des bactéries dans les intestins.

Concernant nos articulations, d’une part, l’huile d’Haarlem contient de l’huile de lin (4%), très riche en oméga 3, véritables pare-feu anti-inflammatoires, d’autre part, elle nourrit nos articulations riches en complexes soufrés, les plus connus étant les sulfates de chondroïtine et de glucosamine. Et pour finir,  le souffre est antioxydant. Il active la Super Oxyde Dismutase, qui nous protège des radicaux libres et donc du vieillissement prématuré de nos cellules et de nos chondrocytes, en charge du renouvellement de nos cartilages. Voilà pourquoi, dans les années 1920, les arthritiques se voyaient injecter du soufre colloïdal.

Posologie : selon le but recherché, 2 capsules par jour pendant 3 semaines ou 3 capsules par jour pendant 15 jours en curatif (si activité physique intense) ou 1 capsule par jour en continu en préventif, 15 minutes avant le diner.  Pourquoi des capsules ? Sa consommation nécessite un temps d’accoutumance, il est préférable de débuter par la forme gastro-résistance. Contre-indications : allergies aux œufs et au soufre. Attention à l’auto-médication, n’hésitez pas à demander conseils à votre médecin ou à votre naturopathe.

Pour aller plus loin : https://lauraazenard.fr/2016/06/04/le-gras-cest-bon/

Partager sur Facebook Publié le 11 octobre 2017 par Laura Azenard.

4 commentaires

  • Dominique 22 octobre 2017 à 7 h 30 min

    Bonjour Laura,
    Je fais des broncho-pneumonies à répétition.
    Est-ce que ce serait un bon moyen de me protéger contre cela?
    Merci

    • Laura Azenard 26 octobre 2017 à 16 h 53 min

      Oui, c’est une piste. Il faudrait surtout essayer de comprendre ce qui provoque ces troubles, rechercher la cause de la cause. 😉

  • carrara 8 novembre 2017 à 6 h 32 min

    Coucou Laura
    je suis ta lettre avec bcp d’intérêt oû peut-on trouver cette huile magique ?
    bisous à toi et merci pour tes bons conseils
    Dominique (stage d’avril Beaujolais )

    • Laura Azenard 8 novembre 2017 à 19 h 17 min

      Hello Dominique. Je t’espère en pleine forme. Tu peux la commander sur le net, tu la trouves très facilement. Je t’embrasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *