J’avais 40 ans, une belle carrière, un magnifique appartement, un amoureux, des amis, une famille aimante et une forme athlétique. Ma vie était un enchantement jusqu’à ce que tout bascule : je ne peux plus marcher. Le verdict tombe : j’ai de l’arthrose carabinée dans les genoux.


Les seuls conseils qui m’ont été formulés, sont dans l’ordre :
1) oubliez ma vie d’avant,
2) faire des injections d’acide hyaluronique,
3) gober des médicaments pour enrayer la douleur.

Effectivement, cette maladie est irréversible et évolutive. Sauf que je décide de lui résister. Un an plus tard, après avoir essayé tout ce qui pourrait me soulager, je suis guérie.

Les douleurs et le handicap ne sont pas une fatalité. Il est possible de vaincre l’arthrose. Je suis la preuve vivante que… rien n’est impossible.

Je suis guérie et plus encore !
Le manque de solutions proposées, l’envie de partager mes expériences et le message d’espoir qu’elles ont généré deviennent mes motivations à l’écriture d’un livre et de ce blog.

Il y a quelques mois en arrière, je vivais à 200 km/h. Je travaillais beaucoup, je me déplaçais beaucoup, je courais beaucoup, je pédalais beaucoup, je sortais beaucoup.
Bref, je pensais ma vie ainsi riche.
Aujourd’hui, je prends le temps d’écouter, de réfléchir, de lire, de rêver et d’écrire. Rien n’est impossible.

Lorsque je parle de guérison, je ne parle pas de revenir au jour où je me suis imaginée participer au marathon des sables. Si je ne peux pas ou si je ne veux pas revenir en arrière, c’est parce que la maladie m’a profondément transformée. Elle m’a permis de changer ma façon de penser, de manger, de vivre, d’aimer.

  • L’arthrose m’a autorisé à m’écouter et à me respecter.
  • L’arthrose m’a ramené à la Nature, au jardin et à une nouvelle cuisine.
  • L’arthrose m’a connecté à de nouvelles personnes, à de nouvelles croyances et plus profondément aux gens que j’aime.
  • L’arthrose m’a enseigné une nouvelle façon de vivre et de bouger avec mon corps.
  • L’arthrose m’a appris l’équilibre et la sérénité.
  • L’arthrose m’a éveillée et donné un nouveau sens à ma vie.
  • L’arthrose m’a obligé à revoir complètement mon mode de vie, jusqu’à changer de ville et de façon de travailler.
  • L’arthrose m’a offert le changement, un nouveau regard vers l’avenir et un enthousiasme pour de nouveaux projets.
  • L’arthrose m’a rendu heureuse.

Je ne me souviens plus des chagrins des premiers mois. Je retiens uniquement le bonheur d’avoir écrit un livre et celui d’écrire ces lignes. Et si celles-ci vous ont plu, l’arthrose est vraiment un cadeau du ciel.
A ce moment-là, il sera évident que rien n’est impossible.

Partager sur Facebook Publié le 6 novembre 2015 par Laura Azenard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.