Jus d’orange du matin, chagrin

Nous en consommons 7 fois plus qu’il y a 30 ans, soit 27 litres par personne et par an. A coup de marketing, le jus d’orange est devenu la star du petit déjeuner. Pourtant il est, comme bien souvent tout ce qui est plébiscité par la télévision, pas si bon que ça pour notre santé.

Je ne vais vous faire l’offense de vous parler des jus d’orange industriels et des nectars. Ces derniers battent tous les records. Ce sont des mélasses obtenues après avoir fait bouillir des oranges pour retirer leur eau, pour ensuite leur en rajouter quelques frontières plus loin, avec des sucres ajoutés, des arômes et de la vitamine C de synthèse pour remplacer celle évaporée.

Pas de vitamine C
Les recherches sur la vitamine C et le scorbut ont permis de mettre en avant la teneur en vitamine C des oranges et d’en faire la promotion. Sauf que les jus d’orange conditionnés mettent entre 1 mois et 5 mois à arriver jusqu’aux rayons de votre supermarché. Durant ces mois, la teneur en vitamine C s’effondre irrémédiablement.
Le jus frais, fait maison, garde ses vitamines à condition d’utiliser des appareils à jus dont la rotation n’est pas trop rapide et de le boire aussitôt pressé. La vitamine C résistant mal à la lumière et à l’air, disparait en quelques minutes, par oxydation de l’air.

Trop de sucre
Le jus d’orange est composé en majeure partie d’eau et de sucres. Il est presque aussi sucré que le coca : 4 morceaux de sucre contre 5 dans le coca pour un verre de 20 ml. Le matin, après le jeûne nocturne, le corps est très réceptif à la moindre dose de sucre. Il devra secréter de l’insuline, hormone hypoglycémiante, pour ramener le taux de sucre dans le sang à un taux acceptable. C’est l’hypoglycémie et son incontournable coup de pompe quelques heures plus tard.

Trop d’acidité
L’orange est un fruit très acide qui contribue à l’acidose pour ceux qui peinent à métaboliser les acides, ce, même consommée en dehors du petit déjeuner. Pour tamponner ces acides, l’organisme trouvera ses bases comme le calcium dans ses réserves minérales (os, dents…). Jour après jour, après des années de pillage, les troubles articulaires arrivent.

Digestion compliquée
Si vous le consommez en même temps que du pain ou des céréales, et c’est souvent le cas lors d’un petit déjeuner classique à la française, il est difficile à digérer. Les sucs digestifs requis pour sa digestion entrent en conflit avec ceux nécessaires à la digestion des céréales. La digestion est un processus complexe et pour lui faciliter la tâche, il vaut mieux éviter de mélanger les aliments acides et les aliments farineux.

Mieux vaut manger une orange ?
La grande différence viendra des fibres qui disparaissent quand les fruits sont pressés. Or, les fibres en plus de contribuer à la sensation de satiété et de favoriser un bon transit, ralentissent l’absorption des sucres par l’organisme. L’index glycémique diminué, ne provoque pas de pic de glycémie.
La teneur en vitamine C sera plus élevée, à moins de presser votre orange vous-même et de boire son jus immédiatement. Vous consommerez moins de sucre, puisqu’il faut 3 oranges pour un verre de jus et que vous ne mangez pas tous les jours 3 oranges d’affilé.

En conclusion, consommez quand c’est la saison, de bonnes oranges, si possible bio. Dégustez-les ou pressez-les vous-même, en dehors des repas. Si vous cherchiez de la vitamine C, d’autres fruits, légumes ou aromates en sont riches comme le persil, le kiwi, le poivron, etc. Sauf qu’entre les cultures, le stockage et la transformation, elle s’évapore. Voilà pourquoi, une cure de vitamine C par an est recommandée, surtout si vous fumez ou si vous prenez un contraceptif. Et si vous cherchiez à étancher votre soif, rien de mieux que de l’eau.

Pour aller plus loin : https://lauraazenard.fr/2016/04/14/lequilibre-acido-basique/

Partager sur Facebook Publié le 22 janvier 2018 par Laura Azenard.

4 commentaires

  • Marion 30 janvier 2018 à 16 h 42 min

    Bonjour Laura,
    Merci pour ce nouvel article encore une fois très instructif. J’ai eu un moment de panique en vous lisant ! Je ne bois jamais de jus d’orange, mais je commence chaque matin par un grand verre d’eau avec le jus d’1/2 citron, du gingembre et du curcuma. Mais je souffre d’un début d’arthrose et si je comprends bien, consommer ce cocktail très acide serait mauvais pour la santé de mes articulations ?

    • Laura Azenard 1 février 2018 à 21 h 07 min

      Merci ;). Rassurez-vous le citron n’agit pas comme l’orange. Néanmoins, il n’est pas à recommander à toutes les constitutions.

  • Jackline 7 février 2018 à 21 h 32 min

    Bonjoue
    Selon la méthode Seignalet que vous avez déjà cité il n’est pas recommandé de cuire les aliments à plus de 100 degrés, et même un peu moins.
    Dans vos recettes quelquefois la cuisson est plus élevée…ce n’est donc pas si important de cuire à plus grande température les aliments. merci

    • Laura Azenard 9 février 2018 à 17 h 08 min

      Vous avez raison, pas plus de 100°. Je fais néanmoins quelques rares exceptions. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.