Taboulé libanais spécial arthrose

En France, le taboulé se résume à trois bouts de persil qui se battent en duel au milieu d’une pelleté de semoule. Pourtant selon la tradition libanaise, il devrait ressembler à une salade de persil. Et c’est précisément ce qui en fait un plat « santé ».

Le persil est extrêmement riche en antioxydants : son taux de vitamine C est bien plus élevé que celui de l’orange ou du kiwi. Il est un des aliments le plus riche en vitamine B9 et en vitamine K qui joue un rôle en vous aidant à fixer les sels de calcium. Sa teneur en potassium est aussi très élevée, ce qui permet de limiter la fuite de calcium. Egalement riche en fer, magnésium, manganèse, phosphore, sodium et zinc, son indice PRAL (qui classe les aliments selon leur pouvoir acidifiant), est extrêmement bas ( -11.13), ce qui lui permet de contribuer à  l’équilibre acido-basique déstabilisé par notre alimentation moderne, trop carnée et trop riche en céréales.

Le seul hic est que nous utilisons le persil à titre décoratif. Il est rare d’en consommer une quantité suffisante pour profiter de tous ses bienfaits. Le taboulé libanais ne s’est popularisé, en Europe, qu’à partir des années 1970-80. Avec la guerre du Liban, de nombreux libanais sont venus vivre à l’étranger et les réfugiés se sont mis à cuisiner des plats de leur pays. Cela a contribué à la popularisation de la cuisine libanaise.

Voici une recette signée par Hélène Tranchant-Girard, nutritionniste et ambassadrice de l’association Kousmine, extraite de mon dernier livre « Vaincre votre arthrose, votre programme en 9 semaines », qui va vous faire voir le taboulé autrement et prendre soin de vos articulations.

Ingrédients pour 6 personnes  
½ verre de quinoa
4 bouquets de persil plat
½ bouquet de menthe fraîche
2 branches de basilic
1 bouquet de ciboulette
1 salade romaine
1 petit oignon doux
3 beaux citrons jaunes
1 petit concombre
3 belles tomates goûteuses savoureuses
1 petit piment vert (facultatif)
½ verre d’huile d’olive fruitée
½ c. à café de cannelle et de paprika
Sel

Recette
Faites cuire le quinoa et laissez-le refroidir.
Lavez et séchez bien toutes les herbes, la salade, le concombre, les tomates, le piment.
Coupez au couteau (ça change la saveur) le persil, le basilic, la menthe et la ciboulette très finement, en partant des queues (sans mettre les queues).
Coupez finement également l’oignon. Frottez-le du bout des doigts quelques instants avec du sel.
Coupez les tomates, le concombre et le piment en petits dés.
Mélangez le tout avec le quinoa cuit.
Ajoutez les épices. Mélangez.
Ajoutez le jus des citrons (selon votre goût) et l’huile.
Mélangez quelques minutes avant de servir.
Coupez la salade en plus gros morceaux ou la servez-la en feuilles : au Liban, la salade remplace le pain, déposez donc le taboulé dans la feuille de salade pour le manger.

Partager sur Facebook Publié le 23 avril 2018 par Laura Azenard.

7 commentaires

  • Sasha

    Bonjour Laure

    Le persil, comme tous les végétaux, contient des oxalates… Et il en contient beaucoup. Nos intestins d’arthrosiques, enflammés et/ou poreux, ne sont plus équipés pour les éliminer et, de ce fait, l’inflammation de nos intestins augmente et ce n’est pas l’effet recherché ! Il existe plein d’études très sérieuses qui en parle, je ne comprends pas pourquoi vous ne le faites pas et conseillez des recettes qui peuvent nuire à certains malades…

    Cordialement
    Sasha

    • Laura Azenard

      Bonjour Sasha,
      L’acide oxalique est nécessaire pour notre corps et pour la santé de votre côlon. Votre corps le provoque à partir de l’acide ascorbique si vous n’en donnez pas. Mélangé au calcium, il réduit le risque de calculs car il se lie au calcium dans l’intestin. Les aliments riches en antioxydants sont également riches en acide oxalique. Ils sont aussi alcalins.
      Encore une fois, il s’agit d’équilibre. Qui va manger du taboulet libanais tous les jours, 3 fois par jour ?
      Avant de limiter les légumes verts, jaunes, secs, betteraves, céleris, ciboulettes, pissenlits, aubergines, endives, choux frisés, poireaux, persil, poivre, pommes de terre, rutabagas, épinards, courges, cresson, carottes, chicorée, piments, poivrons verts, choux frisés, gombo, olives vertes, tomates, courgettes, amarante, blé noir, mûres, cassis, framboises, fraises, myrtilles, raisins rouges, amandes, noisettes, noix de pécan, pistaches, graines de sésame, noix de soja, tahini… commençons déjà par éliminer les produits industriels, les produits laitiers (surtout de vache), le gluten d’aujourd’hui, le café, les mauvaises graisses, les sucres cachés, les cuissons fortes et au micro-ondes, le sucre blanc et les farines et céréales raffinées. 😉

  • Augias

    Bonjour Laura,
    Ça fait déjà un certain temps que je vous suis sur FB et tout ce que vous évoquez m’interresse et me concerne. J’ai ce matin commandé vos deux livres et dès demain je m’inscris à un stage de jeûne et randonnées.
    Depuis longtemps je vais, je viens au sujet du jeûne, du gluten, du café etc… et quand je vous lis je ne peux qu’avoir envie d’appliquer toutes ces bonnes résolutions, une bonne fois pour toutes… ça mettra un certain temps mais j’ai déjà un bon niveau d’hygiène de vie.
    Merci pour toutes vos précieuses lumières.
    Cordialement.
    Isabelle

    • Laura Azenard

      Merci beaucoup Isabelle !!! Faites votre propre expérience, vous ne serez pas déçue. 😉

  • Lancart Martine

    Bonsoir Laura Que pensez vous de prise de collagène pour endiguer l arthrose ? Martine

  • Viviane

    Je vous découvre ce matin en consultant Gogle sur les tomates suite à une arthrose du pouce /poignet révélée depuis 15 jours .
    Votre expérience m’intéresse ,et je vais vous suivre sur votre blog ; je ne manquerai pas de vous faire part des résultats de mon expérience si cela vous intéresse .
    Sachez que déjà je ne consomme pas de produits transformés et industriels , je possède un potager où nous cultivons nos légumes, sans entrants , et nous mangeons bio ( Bio coop , la Vie Saine , l’Eau vive , etc ).
    Je ne consomme que des poissons riches en oméga 3 de préférence , seul mon mari mange de la viande, beaucoup de noix l’hiver , des amandes le reste du temps , des avocats et des fruits de saison .
    Nous fréquentons tous les jours un club de sport où nous sommes assidus aux cours et nous nageons tous les jours de mai à septembre.
    Vous conviendrez que nous avons une bonne hygiène de vie et pourtant je suis rattrapée par l’arthrose .
    Que serait-ce si je ne faisais pas attention ?
    J’ai 70 ans et je pense être une privilégiée.

    • Laura Azenard

      Super ! Merci Viviane et tenez-nous informés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.