Qui a dit qu'on ne pouvait pas boire et prendre soin de sa santé ? Il suffit juste de choisir le bon alcool. Alors reposez votre bière ou votre mojito ! Pour vous faire du bien et prendre soin de vos articulations, le meilleur choix est le vin rouge. Ce constat ne date pas d’hier. Hippocrate, le papa de la médecine moderne, disait que « le vin est une chose merveilleuse appropriée à l’homme si, en santé comme en maladie, on l’administre avec à-propos et juste mesure ». Même Louis Pasteur considérait le vin comme « la plus saine et la plus hygiénique des boissons ».

Le vin est composé d’eau, d’alcool (10 g environ pour un vin à 12°), de minéraux (potassium, calcium, magnésium, sodium, phosphore), d’oligoéléments (cuivre, zinc, manganèse…), de vitamines B … et surtout de polyphénols appelés dans le temps « tannins végétaux ». Ce sont de supers antioxydants puissants qui luttent contre vos radicaux libres et le vieillissement de vos cellules.

Et parmi ces polyphénols, on trouve les resvératrols qui améliorent la densité osseuse. Ces antioxydants se trouvant dans la peau du raisin, leur quantité dépend de la durée de macération de leurs peaux dans le jus. Voilà pourquoi le vin blanc, peu macéré, a moins de resvératrols que le rosé, et encore moins que le vin rouge. Les plus riches des vins rouges sont les vins de Pinot noir (Bourgogne), de Merlot, de Grenache ou de Mourvèdre avec une concentration pouvant aller jusqu’à 11,9 mg contre 0,13 pour un vin blanc.

Et ce n’est pas fini ! Ces revesratrols ne prennent pas soin que de vos articulations.

Avec leurs propriétés antioxydantes mais également neuro-protectrices, ils protègent vos neurones. Ils luttent aussi contre les infarctus. Nombreuses sont les études à attester qu’ils aident à réduire les risques de décès de maladie coronariennes. Et ils ont un pouvoir de protection contre le cancer, surtout si des barriques de chêne sont utilisées. Elles génèrent une substance appelée l’acutissimin A, un polyphénol actif contre les tumeurs.

Bien sûr, tout cela ne vaut que si vous buvez avec modération : 2 verres par jour pour les femmes et 3 verres par jour pour les hommes.

L’idéal est de boire pendant les repas. L’absorption des antioxydants est plus lente quand ils sont ingérés en même temps que les graisses alimentaires.

Et pour finir sur une autre bonne nouvelle, des études ont prouvé qu’une consommation régulière (et évidement modérée) réduit les problèmes d’arthrose.

Alors… à la vôtre !

Partager sur Facebook Publié le 6 novembre 2015 par Laura Azenard.

9 commentaires

  • Estelle

    Bonjour Laura,
    Et bien sure du vin rouge BIO, si non le bienfaits en question s’envolent !!! Merci pour tout vos conseils tout au long de cette année. Vous m’avez beaucoup motivée. Vous êtes un modèle pour moi à plusieurs égards ….
    Je fait mon chemin…
    Merci infiniment
    Je vous souhaites de merveilleuses vacances ressourçantes .
    Prenez soin de vous
    Estelle

    • Laura Azenard

      Ohhhhhhhhh merci beaucoup Estelle.

    • SZNYTER

      Bonjour,
      Vous parlez du vin BIO ,c’est mieux?

  • Carole

    Jai de larthrose et je.viens de recevour le diagnostoc. Tout secroule biensur mais je vais suivre vos conseils je.suis.bien detetminee a nr pas me.laisser vaincre!

    • Laura Azenard

      Bravo !!! Prenez soin de vous chaque jour chaque jour, ça marche !

  • lunae destiny

    Bonjour

    Je découvre votre blog et vos articles sont très intéressants et clairs. Je vous remercie de nous partager vos connaissances.
    Est il exact de dire que le vin rouge n’est pas forcément bon pour tout le monde à cause du taux d’histamine
    qu’il contient ?

    Merci de votre retour

    LD

  • Léon

    Bonjour,
    je viens de m’inscrire sur votre news . Je suis très contente .J’ai lu certains articles . Je vais vous suivre.

  • Lionel Paillard

    Bonjour Laura et pour l’acide urique quel vin rouge préconisez-vous !!!
    J’aprécie le vin rouge (avec modération),bordeaux,ou bourgogne !! et j’aime aussi les vins légers comme Saint Poucain…alors à votre avis
    Merci
    Lionel P.

    • Laura Azenard

      « C’est la dose qui fait le poison ». Faites-vous plaisir avec des vins rouges que vous aimez et avec une grande modération. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.