Le gingembre est un puissant antioxydant et anti-inflammatoire. Il est peu connu chez nous alors que la médecine ayurvédique le décrit comme la plante de référence pour combattre les inflammations et le hisse au même rang que les médicaments anti-inflammatoires de dernière génération.

Il est riche en gingérols, puissants antioxydants et anti-inflammatoires. Ce sont eux, les responsables de sa saveur de feu.

Mais aussi en phosphore (os), en magnésium (stress et système immunitaire), en calcium (os et dents), en sodium (niveau d’eau), en fer (globules rouges), en vitamines B3 (hémoglobine) et C (système immunitaire).

Frais ou en poudre ? Comme beaucoup d’épices, la poudre de gingembre est de plus en plus irradiée pour augmenter sa durée de conservation et limiter les infestations d’insectes ou de maladies durant l’entreposage. Choisissez-la certifiée biologique, sans la mention « rayonnements ionisants » ou « traité par ionisation ». Stocker-la à l’abri de l’air et de la lumière pour lui conserver au maximum ses propriétés.

La vitamine C présente dans le gingembre frais disparait lorsqu’il est moulu et mis à sécher. Mais la poudre reste intéressante pour vos articulations car durant sa déshydratation, les gingérols se transforment en shogaols, également antioxydants et anti-inflammatoires. Des chercheurs ont testé la poudre de gingembre dans l’arthrose. Après 3 mois d’utilisation, les trois-quarts des patients ont vu leur état s’améliorer.

Le moyen le plus simple pour consommer du gingembre est de l’intégrer dans votre cuisine. L’idéal est de le cuire avec vos soupes de légumes et vos plats de poisson. Son pouvoir antioxydant augmente lorsqu’il est cuit. Le gingembre frais et cru se râpe sur vos plats sautés. Il peut être confit et incorporé dans vos pâtes à gâteaux. Il peut être aussi mariné au vinaigre et accompagner vos sushis. Personnellement, je le prends frais tous les matins à la place du café, dans une eau chaude citronnée.

En plus de vous soulager de vos problèmes articulaires, le gingembre protège votre système digestif et fait baisser votre fièvre. Il est un excellent fortifiant de l’organisme.

Quant à ses vertus aphrodisiaques légendaires, elles lui viennent de cette capacité à vous tonifier. Mais la Maca ou le Ginseng sont bien plus fortiches pour la libido.

Partager sur Facebook Publié le 6 novembre 2015 par Laura Azenard.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.