Lait de vache vs lait de brebis ou de chèvre

Le lait et ses produits dérivés ont des répercussions sur notre santé, sur nos cartilages, tendons et ligaments. Lorsque j’aborde le sujet, tout le monde est d’accord sur les records d’ostéoporose dans les pays consommant beaucoup de lait et sur le fait que finalement, le lait est notre ami pour la vie depuis seulement une cinquantaine d’année. Mais vient très vite la riposte du lait de brebis ou de chèvre. Alors ?

Pourquoi pas de lait de vache ?

Le lactose, le glucide du lait est une molécule complexe, composée de galactose et de glucose. Pour être assimilé, il doit être scindé en deux dans le tube digestif par une enzyme, la lactase. Celle-ci est présente chez tous les enfants jusqu’à 3-4 ans, puis diminue fortement d’activité ou disparaît à l’âge adulte, chez 70 % de la population. La plupart des adultes ne digèrent pas le lactose qui se retrouve comme un corps étranger dans le système digestif. Le lait devient alors un poison. Ses différents composants provoquent des effets toxiques dans l’intestin et s’infiltrent dans différents endroits du corps, notamment dans les articulations, où ils génèrent des inflammations et entretiennent les rhumatismes et l’arthrose. Ils favorisent également les troubles ORL suite au dépôt de macro molécules de lait non digérées dans l’appareil respiratoire et à la production de mucus qui déclenche les bronchites, otites, rhinopharyngites, asthme. Ils aggravent certains problèmes de peau tels que l’eczéma, et sont à l’origine de troubles digestifs, mais aussi de pathologies bien plus lourdes.

Pourquoi pas du lait de chèvre ou de brebis ?

Seignalet reste intraitable quand Kousmine le considère comme un aliment peu acidifiant que l’on peut consommer avec modération. Après tout, le lait de chèvre ou de brebis est encore plus riche en calcium (50% de plus pour la brebis) que le lait de vache. Et comme la taille de ces animaux est plus petite, leur lait contient moins de facteur de croissance. Sauf qu’il a également autant de lactose que dans le lait de vache, donc le problème demeure. Ensuite, le lait de chèvre contient peu de caséine alpha-S1, qui est allergénique, mais contient autant de bêta-lactoglobuline que le lait de vache, une autre protéine allergénique. Et aucune étude certifie que le lait de chèvre ou au lait de brebis génère moins d’allergies que le lait de vache.

Bon alors, qu’est-ce qu’on fait ?

Oui, il vous faut du calcium pour renforcer le métabolisme de l’os et donc du cartilage. Non, il n’est pas nécessaire de se tourner vers le lait et ses amis pour avoir des apports suffisants. De nombreux aliments sont conseillés pour leur teneur en calcium, comme les sardines en boîte avec leurs arêtes, le chou chinois, le brocoli et les choux de Bruxelles, les haricots blancs, les amandes, les raisins secs et les eaux minérales riches en calcium sont d’excellentes sources de calcium. Saviez-vous par exemple que 100 g de chou contiennent autant de calcium qu’un verre de lait ou qu’une tasse d’épinards cuits contient autant de calcium qu’une tasse de lait ?

Alors, si vous êtes en forme et que vous ne pouvez pas vous passer de lait, optez plutôt pour sa forme lactofermentée et mangez des yaourts ou du lait caillé. Lorsqu’il est pasteurisé, le lait perd une grande partie de ses composés vitaux. Et si vos articulations sont fragilisées comme les miennes, abstenez-vous. Tournez-vous vers un lait végétal et gardez votre petit crottin de chèvre pour les grands jours.

Partager sur Facebook Publié le 22 mars 2016 par Laura Azenard.

25 commentaires

  • Désolée de faire de la pub mais, pour les irréductibles mangeurs de fromage (depuis que j’ai arrêté les produits laitiers c’est la seule chose qui me manque), il existe des alternatives délicieuses chez Sojami en boutiques bio: aux poivres et baies, aux algues, à l’ail et aux fines herbes, aux olives… Certes ça ne vaut pas un vieux fromage affiné bien de chez nous, mais c’est franchement bon!
    Encore mille merci pour votre blog et vos recettes bien sympas!

    • laura

      Merci à vous et de votre retour. Votre addiction au fromage s’explique. La caséine, lors de sa digestion, génère des opiacées (un type de substance contenu dans l’opium ou ayant un effet similaire) : les casomorphines. Certaines posséderaient un dixième du pouvoir analgésique de la morphine. 😉

    • Viviane

      Vous avez 1000 fois raison , le sojami remplace mon fromage très avantageusement et n’oubliez pas celui aux noix , délicieux !

  • Colinet

    Bonjour je suis allergie (dishydrose)dès que je mange du lait de vache mais avec le lait de chèvre ou de brebis je n’ai rien lallergo ne trouve rien qu’en pensez vous? Merci

    • Laura Azenard

      Bonjour, les produits de chèvre et brebis sont moins allergéniques : moins de lactose, moins d’hormones de croissance, moins de caséine. Il reste la lacto-beta globuline enquiquinante si vous souhaitez adopter un régime hypotoxique type Seignalet. Pensez au vinaigre de cidre, à l’huile essentielle de Niaouli, l’huile de perilla, aux sels d’epson, aux vitamines A, E, au jeûne. Soignez votre intestin et à votre foie.

  • COUMEIG Anne

    Bonjour
    J’ai de l’ arthrose….et un glaucome neovasculaire récalcitrant…
    Est ce que la suppression du lait et laitages peuvent m’aider ?
    Le jeûne est il bienfaisant dans ces cas là ?
    Merci de votre réponse .

    • Laura Azenard

      Bonjour Anne,
      Oui, l’éviction des produits laitiers est extraordinaire.

  • Monique Dubois

    Bonjour Laure;j’ai depuis un an une rhinite congestive environnementale ;nez bouchę la nuit,mal à la tēte le matin;beaucoup de mucus???;les tests cutanés et sanguins négatifs; Scanner nasal négatif;l’ORL m’a prescrit de l’actisoufre en ampoule plus Avamys mais en vain…les traitements classiques restent vains !!!!il me dit de vivre å la montagne ou près de l’ocėan altantique (air iodé)-Et l’alimentation ;dois-je supprimer le lait et produits laitiers (bien que je mange un autre Activia le matin ou yaourt lait chėvre-j’ai pensé au laits végétaux aussi!!!merci pour votre partage et conseils avisés car cette rhinite me fatigue et min sommeil perturbé !!..merçi d’avance Laure…Monique

    • Laura Azenard

      Bonsoir Monique, en naturopathie, nous considérons que les rhinites sont associées à trop de déchets colloïdaux qui se trouvent dans votre sang et dans votre lymphe et qui encombrent vos voies respiratoires et particulièrement vos bronches, vos bronchioles et vos alvéoles…comme effectivement les produits laitiers et le gluten.

  • Joriot

    J ai une pression un peu elevee dans les yeux.faut il supprimer tout laitage ou puisse garder le lait de chevre??

    • Laura Azenard

      Bonsoir, faites une éviction radicale de tous les produits laitiers pendant 3 semaines et observez.

  • Von Stubbendorff

    Bonjour, ok pour les explications, mais franchement au niveau gout rien de meilleur que le lait de vache pour les yaourts .

    • Laura Azenard

      Tout est une question d’habitude 😉

  • Praneuf

    On ne peut donc pas consommer de lait de chèvre ou de brebis en suivant le régime seignalet, ni yaourts, ni fromage blanc ni aucun fromage de chèvre ou de brebis

  • Praneuf

    On ne peut donc pas consommer de lait de chèvre ou de brebis en suivant le régime seignalet, ni yaourts, ni fromage blanc ni aucun fromage de chèvre ou de brebis.

    Surtout ne ma communiquer mes coordonnées. Merci

    • Laura Azenard

      C’est bien cela, si vous suivez le régime Seignalet.

  • lefrancois claudine

    Bonjour, suite à des douleurs articulaires permanentes (j’ai 64 ans) le médecin m’a conseillé d’arrêter les produits laitiers au lait de vache et de me tourner vers las yaourts au lait de chèvre ou de brebis, est ce que je ne risque pas de manquer de calcium? merci pour votre réponse

    • Laura Azenard

      Ne changez pas de médecin, il est top ! Le calcium des produits laitiers est très peu assimilé (30%). Rien ne vaut celui des végétaux : toute la familles des crucifères, les amandes, les raisins secs, les haricots blancs, les sardines avec arrêtes.

  • JeanclaudeD

    Non, je pense que vous-vous trompez.
    Le lait n’est pas mauvais en soit, et n’est pas un poison, il est juste difficile à digérer à cause du lactose. C’est la quantité ingérée qu’il faut diminuer, je pense.

    Personnellement, je digère mieux les fromages au lait de brebis.
    Je ne pense pas qu’il faille éradiquer les produits lactés, juste diminuer les doses.
    Ne croyez pas les faux prédicateurs, qui disent des trucs absurdes, comme le « Professeur », docteur radié de l’ordre des médecins Joyeux, qui n’apportent aucune preuve tangible de ce qu’ils affirment.

    • Laura Azenard

      Je vous rassure, je garde toute ma liberté de penser et ne me fis qu’à mon expérimentation. Prenez-le temps de me lire ou de m’écouter.
      Concernant les produits laitiers de vache, le hic n’est pas tant le lactose qui ne pose problème si vous n’avez pas de lactase, mais la caséine présente à 80% dans les produits laitiers de vache. La caséine est utilisée pour encoller le papier peint sur les murs. Dans le temps, l’étiquette du lait était collée sur la bouteille en verre de lait avec… du lait. Je vous laisse imaginer ce que cela fait sur votre intestin. Vous le dites vous même, vous digérez mieux le lais de brebis (moins de caséine, moins de lactose). Lisez le livre de Thierry Souccar : lait, mensonges et propagande.

  • Françoise B

    Bonjour Laura,
    J’ai 56 ans et souffre de douleurs aux mains, hanches, genoux, héritage de mes parents….
    En combien de temps peut on voir les effets bénéfiques de l’arrêt des produits laitiers non végétaux ?
    Merci par avance de votre réponse.

    • Laura Azenard

      Bonsoir Françoise, l’éviction des produits laitiers surtout de vache est celle qui paie le plus vite : deux semaines suffisent pour ressentir les premiers bénéfices.

  • Dominik

    Il faut un just milieu dans toute chose , etre a l’écoute de son corps, car lui seul à toutes les réponses. Etre très vigilant aux regimes ,que ce soit Seignalet ou autre , nous sommes tous très différent et unique, un régime sera bon pour une personne mais pas nécessairement à une autre.
    Les ruminants ont 3 estomacs transformant une partie de leur nourriture en protéines , Contrairement à nous, donc tous ce que l’on mange doit être prêt à nous apporter tous ce dont nous avons besoin en carburant, minéraux, vitamine et fibres. Un juste équilibre dans tous les aliments que ce soit animales, végétale etc. Biensûr les choisir sans traitement chimique ça va de soi pour tous ce qui est légumes et fruits, et pour la viande , il y a des bouchers (un réel métier) qui sont consciencious quant à la provenance , l’alimentation des animaux. Oui oui ça exist toujours il suffit de chercher. Tout avec parcimonie mais de grande qualité!
    Je me pose encore des questions concernant le soja, OK ça a l’air crédible pour les Vegan et végétariens , mais à creuser un peu, pris en excès (car on en trouve dans tout et partout , meme en magasins bio) , je ne suis pas sure que ce soit une panacée pour nos intestins et le corps en générale , pour ceux qui s’en nourrissent exclusivement.
    Pour conclure , ceci est seulement mon point de vue, la vie est un circle , une Energie, prendre et laisser , nous faisons partie d’une chaîne avec tous les etres vivants sur cette belle planet, on interagit d’une façon ou d’une autre, restons vrai avec nous mêmes et avec environnement , tout est une question de bon sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.