La cure de raisin

La cure de raisin consiste à se nourrir exclusivement de raisin, frais et d’origine biologique, pendant un minimum de deux ou trois jours. Bien loin d’être une mode, elle est connue et pratiquée depuis l’antiquité et a même reçue l’approbation de l’Académie de médecine en 1933. Elle permet de détoxiner votre organisme et de renforcer votre système immunitaire. Elle est donc parfaite pour vous préparer aux baisses de températures et vous rendra plus résistant aux microbes et aux fatigues automnales.

Comment ça marche ?

Votre système digestif ne dépense plus son énergie à traiter la vingtaine d’aliments qu’on lui donne chaque jour. Le fait de lui donner un seul aliment, composé des mêmes molécules le met au repos. Votre corps peut alors consacrer son énergie à la détoxication de vos organes et à la régénération de vos cellules.

Ses bienfaits ?

  • Elle est reminéralisante grâce à sa richesse en calcium, magnésium, potassium, fer, cuivre, manganèse, sélénium, etc.
  • Elle favorise l’élimination. Le raisin contenant très peu de toxines, est un draineur du foie, des reins et des intestins.
  • Et pour les arthrosiques, elle décongestionne les articulations en crise. Le raisin est riche en antioxydants dont les fameux resvératrols aux vertus antalgiques et anti-inflammatoires.

Pas trop sucrée ?

Le raisin est un fruit très riche en sucre, jusqu’à 150 g/kilo. Mais ses sucres sont parfaitement assimilables et le fait de le consommer au fil de la journée ne provoque pas d’hyperglycémie. Néanmoins, cette cure est déconseillée aux personnes en pré-diabète ou en diabète qui doivent surveiller leur consommation de sucre.

Comment faire ?

  1. Deux jours avant, allégez son alimentation en supprimant les produits d’origine animale et à base de gluten et de produits laitiers.
  2. Achetez du raisin bio afin de le consommer avec peaux et pépins là où se nichent les antioxydants. Plus votre raisin sera foncé, plus il en sera riche. Vous pouvez changer de variété au cours de votre cure mais évitez de mélanger les raisins dans le même repas. Mon préféré reste le muscat pour sa peau fine.
  3. Durant votre cure, prenez le temps de bien mâcher la peau. Ses fibres aideront à la digestion.
  4. Mangez lorsque vous avez faim… généralement toutes les quatre heures… ce qui ne fait pas loin d’un kilo par jour.
  5. Buvez régulièrement de l’eau et des tisanes et évitez tous les excitants et acidifiants : café, thé, soda.
  6. A la fin de votre cure, réintroduisez le premier jour les fruits et les légumes, puis le deuxième jour les céréales et légumineuses en petites quantités. Le jour suivant, réintroduisez les protéines et… les produits laitiers, le gluten, si vous ne pouvez pas vous en passez. Une cure de raisin est aussi un bon « déclencheur » pour changer ses habitudes alimentaires. Profitez-en !
Partager sur Facebook Publié le 7 octobre 2016 par Laura Azenard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.