Où faire ses courses ?

Oui, oui acheter tous les trois jours vos produits frais bio vous permet de faire vos choix selon vos envies du moment et la saison. Sauf que dans la vraie vie, entre le travail, les enfants, le ménage et toutes les autres activités multiples et variées, imaginer traverser la ville pour acheter son chou rouge relève de la science-fiction. Heureusement, des solutions existent !

La grande distribution en ligne

Les références bio sont moins nombreuses qu’en magasin, viennent souvent d’Italie ou d’Espagne et sont souvent plus chers en ligne en raison d’une logistique plus coûteuse. Bref, la solution n’est pas là.

Les boutiques bio en ligne

Leurs gammes de produits est plus élargies bio et écolos (alimentation, textiles, cosmétiques, entretien, etc) mais les produits frais n’existent pas. Voilà tout de même les plus importants d’entre eux:

  • Greenweez.com se dit être le « numéro 1 des courses bio sur Internet »avec plus de 35.000 produits.
  • Iletaitunenoix propose du vrac personnalisé.
  • Leportailbio promet du bio à un prix promo sur leurs 5000 produits.
  • Onaturel.fr est une référence en la matière puisqu’il regroupe en réalité trois e-boutiques : leportailbio.com, onaturel.fr et monmarchand.com.
  • Naturallia a aussi son site de vente en ligne mais comptez 130€ d’achats pour se voir offrir les frais de livraison.

Les sites de circuits courts  de produits frais

Selon l’Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires, en  vente directe, sur 100 euros de courses, plus de 50% revient au producteur, contre 8% en grandes surfaces. Alors si vous souhaitez des produits frais, au juste prix et aider les producteurs de votre coin. C’est par là que cela se passe.

  • Mescarottes.com vous aide à trouver les offres des producteurs les plus proches de chez vous.
  • Consommer-local.fr réunit par régions tous les circuits courts : des producteur en direct aux AMAPS, passant par les sites de cueillette.
  • Jemangelocal.fr répertorie les produits cultivés ou fabriqués à moins de 160 km du lieu de vente.
  • Chapeau de paille recense toutes les ventes et les cueillettes à la ferme : 29 sites ­ dix en Ile-de-France et dix-neuf en province .
  • Bienvenue à la ferme fédère des milliers d’agriculteurs pratiquant la vente directe, mais aussi l’accueil à la ferme.
  • Locavor est un site de commande de produits locaux, labellisé par le PNA et qui compte une quarantaine de points de distribution en France.
  • Écopousse met en relation des producteurs locaux et des consommateurs à la recherche de produits fermiers près de chez eux.
  • Mes-producteurs.com référence les producteurs en vente directe partout en France
  • Le Panier Paysan ou fermes d’ici et d’ailleurs est un site de livraison à domicile, en entreprises ou en point relais, à la carte ou au panier.
  • Le Panier de Jacotte permet la mise en relation directe des producteurs aux consommateurs.
  • Panier local est un service de gestion commerciale qui s’occupe de la prise de commande du client à la comptabilité du producteur. Le site regroupe près de 1000 agriculteurs.
  • Drive des épouvantails met en relation les producteurs et les consommateurs pour l’achat en ligne de produits locaux.

Les AMAP

Pionnières des circuits courts, il en existe aujourd’hui plus de 2 400. Chaque semaine, les produits (fruits et légumes le plus souvent bio, fromages, viandes, confitures…) sont livrés dans un endroit fixe que les « amapiens » se chargent de redistribuer. Comptez 10 à 22 euros par semaine, selon la taille et le contenu du panier. Consultez l’annuaire des Amap : www.annuaire-amap.com

Les plus connues sont :

  • Jardins de Cocagne
  • La Ruche qui dit oui : le kilo de pommes peut afficher 4,49€. Vous ne faites dons pas d’économies mais vous soutenez les producteurs locaux et vous rencontrez vos voisins.

Faites un tour dans vos  hypermarchés indépendants

Ils ont toujours vendu des produits locaux. Casino a lancé en 2011 la gamme « Le Meilleur d’ici ». Ces produits sont cultivés à moins de 80 km du lieu de vente. Le label « Le Petit Producteur »  est distribué par Monoprix. Enfin, le réseau coopératif Biocoop est exemplaire en matière de solidarité avec les producteurs.

Rendez-vous sur les étals des producteurs

Cela fait vingt-cinq ans déjà que les marchés des producteurs de pays s’installent sur la voie publique. Alors, penses-y avant votre brunch du dimanche.

Faire ses courses à Rungis, comme les pros, est désormais possible avec Mon-marche.fr, un site créé par le célèbre marché. Très complet, il présente des onglets « Marché locavore » (produits locaux), ou « Marché bio ». La livraison est gratuite sur Paris à partir de 45 euros d’achats, avec une participation de 20€ sur le reste du territoire. Exemple de prix : 2,92€ le kg de pommes bio.

Pour aller plus loin : http://www.lauraazenard.fr/2016/06/09/pourquoi-privilegier-le-bio/

Partager sur Facebook Publié le 20 octobre 2016 par Laura Azenard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.