Le cola et la densité minérale osseuse

La consommation de cola et notamment chez les femmes diminue la densité minérale osseuse de 2,3 à 5%[1]. Les enfants ne sont pas épargnés, de nombreuses études ont souligné un risque accru de fracture chez les enfants qui boivent régulièrement du cola.

Il est tellement facile de pointer du doigt les sodas et notamment le cola.

  • Le colorant caramel (E150d) est un caramel ammoniacal obtenu en chauffant des hydrates de carbone avec des composés d’ammonium. Cette association est nuisible à notre santé et pourrait être à l’origine de cancers du poumon, du foie, de la thyroïde. Il est d’ailleurs interdit en Californie mais autorisé chez nous.
  • La présence excessive de sucre : 7 morceaux de sucre pour une canette de 33 cl et donc 43 morceaux de sucre pour une bouteille de 1,5 l. Le sucre pèse sur votre balance et sur vos articulations.
  • Vous consommez votre cola sans sucre? L’aspartame (E951) est un édulcorant artificiel qui serait cancérigène et dangereux pour les femmes enceintes.
  • La caféine vous donne un coup de fouet mais à terme, devient paradoxalement fatigante. Elle absorbe plusieurs vitamines B dont la B1 qui contribue à la production de votre énergie.

Moi, je vais surtout vous parler de l’acide phosphorique (E338), un additif acidifiant, présent en bonne quantité dans les sodas, particulièrement dans le cola. Pour construire et entretenir le capital osseux, l’organisme a besoin autant de calcium que de phosphore. Mais attention, point trop n’en faut. Et c’est justement ce qui se produit avec les sodas, qui en apportant un excès d’acide phosphorique modifient l’équilibre calcium/phosphore. Résultat, l’excédent de phosphore agit inversement en diminuant l’absorption de calcium, menant à une fragilité osseuse.

Bref, continuer à boire du cola lorsqu’on souffre de maladies articulaires est un peu comme continuer à manger de la charcuterie lorsqu’on souffre de la goutte ou des Haribo lorsqu’on a du diabète. C’est dur, je sais. Mais je vous assure qu’il y a une vie sans cola. Alors, à vos infusions !!!

[1] Cette étude américaine réalisée sur plus de 1.600 femmes et 1.100 hommes, a mesuré la densité minérale osseuse de leurs os au niveau de la hanche et de la colonne vertébrale.

Pour aller plus loin, les infusions anti-arthrose : http://www.lauraazenard.fr/2016/09/26/946/

Partager sur Facebook Publié le 7 novembre 2016 par Laura Azenard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *