Pourquoi notre microbiote s’appauvrit

Votre microbiote, nouveau nom donné à votre flore intestinale, est composé de 100 000 milliards de bactéries, environ 2 kg, soit 10 fois plus que les cellules du corps. A chacun son microbiote ! Il se constitue au fil des années et peut contenir près de 1 000 espèces bactériennes différentes chez un adulte en bonne santé.

La communauté scientifique reconnaît aujourd’hui que votre santé dépend de ses petits êtres. Ces bactéries contribuent à la transformation de vos aliments en nutriments et en énergie, et participent à la synthèse des vitamines. Elles aident votre cerveau à fonctionner. Elles maintiennent la fonction de vos barrières naturelles, vos muqueuses, agissent contre la colonisation de votre tube digestif par des germes pathogènes et renforcent votre système immunitaire.

Le problème est qu’aujourd’hui votre microbiote aurait perdu 50% de sa diversité bactériologique. Certaines bactéries ayant disparu, un quart d’entre nous disposerait d’un faible microbiote, c’est-à-dire d’une facilité à tomber malade*.Quelles sont les causes ?

  • Les césariennes. Si vous êtes né(e) par voies naturelles, vous avez avalé le microbiote de votre maman. L’encensement se fait dès votre naissance. Né(e) par césarienne, vous êtes privé(e) de ses bactéries digestives. En France, près de 1 femme sur 5 donne naissance par césarienne. Plusieurs travaux d’envergure évoquent un lien entre ce mode d’accouchement et diverses maladies chez l’enfant, telles que l’obésité, les allergies respiratoires ou les maladies inflammatoires**. Des chercheurs étudient le recensement par pipette des bactéries vaginales de la mère. Evidement la qualité du microbiote de votre mère est déterminant.
  • Les antibiotiques. Ils déséquilibrent la quantité et la diversité de vos bactéries intestinales. Si votre microbiote est résistant, il revient à son état normal. Mais chez les plus sensibles, l’état initial de la flore n’est retrouvé qu’après plusieurs années. La prescription de probiotiques quasi automatique permet de protéger votre flore.
  • L’alimentation. Dans les pays développés, le mode de vie ayant radicalement changé, l’alimentation est devenue peu variée ou équilibrée. Le sucre, la farine, les graisses de mauvaise qualité, les aliments transformés sont emblématiques de la malnutrition occidentale, née après la seconde guerre mondiale. Les additifs comme le 433 et le E 436 tuent vos bactéries. Vous les retrouvez dans les crèmes glacées, les barres chocolatées et les biscuits. Ils sont responsables de l’affaiblissement de votre mucus et de la porosité intestinale qui génère des maladies chroniques. Les fibres nourrissent votre microbiote. Une alimentation démunie de végétaux donc de fibres amoindrit votre microbiote.

Prendre des probiotiques peut vous aider mais adopter une alimentation qualitative, variée et équilibrée reste la meilleure façon de protéger l’équilibre de votre microbiote.

Pour aller plus loin : Le lien cerveau-intestin

*Le ventre, notre deuxième cerveau. Documentaire de Cécile Denjean (France, 2013, 55mn).
** Thavagnanam S, Fleming J, Bromley A, Shields MD, Cardwell CR, “A meta-analysis of the association between Caesarean section and childhood asthma”, Clin Exp Allergy, 2008.

Partager sur Facebook Publié le 26 janvier 2020 par Laura Azenard.

Un commentaire

  • Michel

    A chacun de prendre sa santé en main. Les solutions existes mais encore faut il faire quelques efforts!!?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.