Vous avez des envies irrésistibles de dévorer tout ce qui vous tombe sous la main, des aliments sucrés comme des aliments salés et gras ? Ces fringales, si elles vous enquiquinent plus de 2 fois par semaine et pendant au moins 3 mois, sont associées à un trouble du comportement alimentaire.

Idéalement, lorsqu’une fringale survient, vous devriez préparer minutieusement ce que vous allez manger pour gagner du temps et faire des choix plus sains, boire une grand verre d’eau afin de remplir votre estomac, prendre le temps de mâcher, ne pas vous installer devant un écran, bref être en conscience dans cette pulsion. Mais dans la panique, ce qui pourrait relever du bon sens, est très difficile à réaliser. Essayons plutôt de diminuer la fréquence de ces fringales.

Les fringales surviennent souvent après une hyperglycémie. C’est un véritable cercle vicieux : plus votre taux de sucre sanguin est instable, plus vous êtes sujet aux fringales, plus vous mangez des aliments sucrés, plus votre taux de sucre sanguin varie, etc. N’achetez plus de sucres raffinés et industriels et aidez-vous.

  • Certaines plantes permettent soit de réguler le fonctionnement de votre pancréas comme la cannelle, soit de faciliter le sevrage comme la gymnema sylvestris.
  • La papaïne (de la papaye) et la bromélaïne (de l’ananas) sont des enzymes digestives qui aident également à réguler la fonction pancréatique.
  • Les acides aminés contribuent à la satiété : la L-glutamine calme les envies de sucre et la L-tyrosine réduit le stress.
  • Les huiles essentielles de mandarine (citrus reticulata) et de pamplemousse (citrus paradisii) aident dans les fringales à visée anti-stress, à ingérer en respectant les modalités requises à l’utilisation des huiles essentielles.
  • La rhodiole améliore la disponibilité de la sérotonine (contre-indiquée chez les personnes bipolaires, les femmes enceintes et allaitantes).
  • Le griffonia apporte du 5-HTP, substance à partir de laquelle vous synthétisez la sérotonine (contre-indiquée si antidépresseurs).
  • L’homéopathie peut aussi apaiser vos fringales : Antimonium Crudum pour le gros mangeur, Ignatia pour la faim nerveuse, Natrum Muriaticum pour les personnes très minces qui ont toujours faim.

Et si malgré tous vos efforts, la crise arrive, ne culpabilisez pas, prenez plaisir à manger, réduisez le repas suivant sans le supprimer pour autant et faites une grande promenade pour faciliter la digestion.

Pour aller plus loin : En finir avec votre addiction au sucre

Partager sur Facebook Publié le 16 décembre 2020 par Laura Azenard.

2 commentaires

  • Catherine Girard

    Bonjour
    Pouvez vous me donner le nom d un laboratoire pour acheter des gélules de cannelle de Ceylan et des gélules de papaye et ananas enzymes digestives ?

    • Laura Azenard

      Bonjour, Bionutrics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.