Quelles sont vos toxines ?

Vous voulez détoxiner ? Et si au lieu d’opter quelques jours par an pour une mono diète choisie un peu au hasard, vous décidiez de cibler au quotidien la nature de vos déchets ?

Il existe 2 grandes familles de déchets :

  • Les « cristaux », constitués d’acide urique, d’urée, de créatinine, d’acides divers et de minéraux usés. Ils sont de petite taille, structurés, avec des angles pouvant être durs et aiguisés, ce qui les rend agressifs pour vos tissus, pouvant aller jusqu’à créer de l’inflammation et des lésions des structures où ils sont logés.
    Ils peuvent générer des problèmes articulaires, des spasmes musculaires, des calculs rénaux, démangeaisons, etc.
  • Les « colles », constituées de cholestérol, d’acides gras saturés, de résidus d’amidon, de cadavres cellulaires et bactériens. Elles sont d’assez grosse taille, non structurées, plutôt molles et gélatineuses. Elles créent des obstructions et des congestions.
    Elles génèrent toutes les pathologies « suintantes » : glaires rejetées par les voies respiratoires, eczéma suintant, viscosité sanguine, prise de poids, rhume, sinusite, bronchite, etc.

L’alimentation et les digestions étant les principales sources de toxines, les aliments, eux-mêmes sont sources de colles ou de cristaux. Selon votre profil, vos troubles récurrents, choisissez de limiter ou supprimer les aliments chargés de colles ou de cristaux.

Aliments producteurs de « cristaux » : viandes rouges et blanches, charcuteries, poissons, crustacés, coquillages crus, oeufs, fromages frais, yaourt, café, thé, cacao, vin, les sucres raffinés et sucreries.

Aliments producteurs de « colles » : céréales (blé, mais, riz, etc.), farineux (pommes de terre, patate douce,…), légumineuses (lentilles, pois chiche, soja,…), fromages fermentés, huiles, graisses animales, oléagineux (amandes, noix,…), graines (sésame, tournesol, etc.), les sucres raffinés (pâtisseries, sucreries).

Bien sur, avec une mono diète de fruits ou de légumes ou un régime hypo-toxique, vous êtes tranquilles : ni colles, ni déchets ! Mais au quotidien ?

Notez qu’il existe par famille d’aliments différents niveaux d’encrassage.

  • Dans les protéines : l’œuf est moins source de cristaux que le poisson, qui est lui-même moins source de cristaux que la viande.
  • Dans les glucides : les céréales sont moins source de colles que les légumineuses, qui sont elles-mêmes moins sources de colles que les sucres raffinés et les pâtisseries.
  • Dans les lipides, les graisses végétales sont bien moins sources de colles que les graisses animales.

Dans votre quotidien, remplacez les aliments de la même famille les plus encrassant par les moins encrassant comme les œufs à la place de la viande et des fruits à la place des céréales.

Ensuite, selon votre profil, vous pouvez soutenir vos émonctoires (portes de sorties des toxines) concernés.

  • Pour vos « cristaux », la voie d’élimination primaire est les reins et les glandes sudoripares (qui évacuent la sueur). A vous les plantes diurétiques pour drainer vos reins.
  • Pour vos « colles », la voie d’élimination primaire est le foie, l’intestin, et les glandes sébacées (qui produisent du sébum). A vous les drainages hépato-intestinaux.

Pour aller plus loin : Quelle détox pour quel besoin

Partager sur Facebook Publié le 10 octobre 2019 par Laura Azenard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.