Il est bon de tout temps et plus encore à l'arrivée du froid de renforcer votre système immunitaire. Il est votre château-fort, votre forteresse, c'est lui qui vous protège.

Avant de miser sur les compléments, interrogez-vous sur six axes fondamentaux.

  1. Comment mangez-vous ? 90% de vos cellules immunitaires sont logées dans votre intestin.
    • Adoptez une alimentation équilibrée (attention aux régimes d’éviction).
    • Augmentez la quantité de légumes de saison (la moitié de vos assiettes).
    • Réduisez les aliments riches en sucre visible ou caché (à index glycémique élevé).
    • Préférez les céréales semi-complètes ou complètes.
    • Réduisez les excès de protéines animales.
    • Augmentez les oméga 3 (œufs au plat ou à la coque, poissons gras, huile de lin et de cameline).
    • Favorisez les aliments de production locale et si possible bio.
    • Jeûnez régulièrement (3 jours suffisent, ref Valter Longo).
    • Favorisez des apports de vitamines C, D, E, de prébiotiques et probiotiques.  
  2. Comment évacuez-vous ? Assurez-vous de bien mâcher, assimiler, digérer et évacuer : une selle par jour au minimum. Sinon, buvez des tisanes de mauve, guimauve, rhubarbe et suivez une cure de probiotiques avec les souches suivantes : lactobacillus salivarus, bifidibacterium lactis.
  3. Comment dormez-vous ? Votre organisme se réparer, se régénère, produit des enzymes, des hormones et des globules blancs, la nuit, lorsque vous dormez. Couchez vous tôt 2 fois par semaine. Utilisez si besoin des huiles essentielles comme la camomille noble ou romaine, de la lavande ou des plantes comme la valériane, la passiflore ou la mélisse.
  4. Comment bougez-vous ? Vos muscles constituent une réserve nutritionnelle pour vos globules blancs. L’exercice physique, en plus de stimuler votre système immunitaire permet de vous oxygéner, de relâcher les tensions musculaires, de détoxifier votre corps, de déconnecter votre mental. Continuez à pratiquer une activité physique régulière. Adoptez les douches chaudes et froides. Offrez-vous des saunas et des hammams.
  5. Comment pensez-vous ? La qualité de vos relations, les chocs émotionnels, les problèmes psychologiques, les conflits relationnels et la peur nuisent à votre système immunitaire.
  6. Vous polluez-vous ? Tabac, médicaments, alcool, drogues, pollution environnementale n’arrangent rien.

Ensuite, vous pouvez aider votre système immunitaire à grand renfort.

  • L’échinacée (en ampoules, gélules ou teintures-mères) est une plante aux vertus préventives et curatives. Elle stimule votre système de défense et aide à combattre les refroidissements. C’est le soldat de votre château-fort (déconseillée au cas de diabète et de maladies auto-immunes).
  • L’astragale (en gélules) renforce votre château-fort (déconseillée en cas de prises d’anticoagulants ou d’hypertension).
  • Les champignons de la pharmacopée asiatique : le shitaké, maïtaké et reishi vous aident à vous adapter au stress psychologique et environnemental, à renforcer votre système immunitaire, à combattre les attaques de germes et à mieux résister aux épidémies.
  • La vitamine C. Non synthétisée par l’organisme, elle doit être apportée par l’alimentation et par supplémentation.
  • La vitamine D est indispensable d’octobre à avril. Il existe 2 types de vitamine D. La vitamine D2 provient d’un champignon. La vitamine D3 est d’origine animale (huile de poisson ou de laine de mouton) ou végétale issue du lichen et s’assimile bien mieux. Les besoins d’un adulte se situent entre 3000 et 6000 UI. La complémentation doit être adaptée à votre taux actuel et cela se mesure grâce à un dosage sanguin (25 OH vitamine D).
  • Le zinc est un oligo-élément qui stimule votre système immunitaire. Sa dose journalière recommandée est de 12 à 15mg par jour. Une formule apportant du zinc chélate comme le bisglycinate est plus assimilable au quotidien.
  • Le sélénium booste les défenses naturelles de votre organisme, renforce l’immunité antivirale, provoque une prolifération des lymphocytes T plus tôt. Le zinc et le sélénium sont très souvent combinés dans les compléments alimentaires. Ils sont complémentaires et agissent en parfaite synergie.
  • La propolis est l’enduit dont les abeilles se servent pour recouvrir toutes les surfaces intérieures de la ruche afin d’en assurer la solidité et de la protéger contre les invasions microbiennes ou fongiques. Elle en fait de même pour vous.
  • L’huile essentielle de Ravinsara est indiquée en cas d’infections touchant la sphère ORL, rhume, otite, sinusite, etc. Antivirale, elle stimule puissamment votre système immunitaire.

Concrètement, voici une liste de micronutriments afin de renforcer votre immunité. 

  • Immune Impact Forte de Bionutrics (2000 UI de vitamine D, vitamine A, zinc, sélénium, N-acéthylcystéine, acide lipoïque, quercétine, resvératrol, plantes adaptogènes) ou Immussentiel fort de Thérascience (contient 2000 UI de vitamine D, vitamines B6, B9, C, B12, zinc, sélénium, N-acéthylcystéine, quercétine, resvératrol)
  • Propolis forte de Pollenergie
  • Échinacée de Bionutrics

Pour aller plus loin : Renforcez votre système immunitaire avec votre assiette

Partager sur Facebook Publié le 2 septembre 2021 par Laura Azenard.

5 commentaires

  • Dombrowski Mireille

    Que pensez vous du fasting à défaut de faire un vrai jeûne ? Je n arrive pas a jeûner plus d une journée, j ai un mari à faire manger. Merci

    • Laura Azenard

      Très bien Mireille. j’ai écrit un article sur le fasting qui devrait vous plaire. 😉

  • Bonjour Laura,
    Comment procéder pour le dosage en vitamine D?
    Grand merci,

    Gilbert

    • Laura Azenard

      Bonjour Gilbert, par un prélèvement sanguin.

  • JACQUEMOT

    Merci Laura pour toutes ces infos, fortes utiles en cette période épidémique
    Très amicalement, bonnes fêtes de fin d’année

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.