Le jeûne et ses réactions

Lorsque vous jeûnez, votre métabolisme ralentit. Les organes digestifs sont au repos et les autres organes liés à l’assimilation de la nourriture comme le cœur, les poumons, les glandes et les muscles ralentissent. Seuls les organes qui éliminent les toxines accélèrent leur activité.

Durant le premier jour de jeûne, votre organisme épuise le glucose présent dans le sang, provenant des derniers aliments ingérés. Ensuite, il se nourrit de vos réserves. Il commence par puiser dans vos acides aminés, mais soyez sans crainte, d’une part, il s’agit des protéines glyquées, caramélisées, détériorées et d’autre part, c’est une solution temporaire, (généralement 24 heures), le temps que votre organisme comprenne ce que vous faites. Ensuite, il transforme vos triglycérides logés dans vos réserves de graisses en corps cétoniques, votre carburant toute la durée de votre jeûne. Cette auto-combustion  (autolyse) s’accompagne de quelques manifestations :

  • Le poids : Sa perte n’est pas en continue mais par paliers. Mais en moyenne, on perd entre de 300 à 400 g par jour de jeûne.
  • La tachycardie : Le cœur permet au sang de fournir de l’oxygène et de glucose aux cellules et aussi évacuer les déchets engendrés. Et comme il est le reflet de ce que vit l’organisme, lorsqu’il y a un travail intense d’élimination, les pulsations peuvent s’accélérer et redevenir stables.
  • La fatigue : Le ralentissement des fonctions musculaires et relationnelles entraine un relâchement. Plus un jeûneur sera toxémique et plus il pourra être fatigué. En revanche si un jeuneur se sent en forme, cela ne veut pas dire qu’il n’a pas de toxines à éliminer mais que ses réserves énergétiques sont suffisamment importantes pour procéder au travail d’élimination sans générer un état de fatigue.
  • Des nausées : Au cours d’un jeûne, le foie devient un extracteur en puissance. La bile va être produite en quantités accrus et peut provoquer des vomissements.
  • Inflammations de la peau, douleurs et maladies de réactivé : Le jeûne peut entrainer le réveil d’anciennes maladies, qui n’aurait pas été complétement guéries.
  • Sensation de froid et chaud : La température n’augmente pas durant un jeûne. Les sensations de froid ou de chaud reflètent le travail d’élimination des toxines.
  • Insomnies : Il peut être difficile de s’endormir. L’organisme n’a plus à investir de l’énergie pour digérer. Les activités intellectuelles et musculaires sont ralenties. Les crises peuvent déclencher des tensions musculaires. Le taux de sucre dans le sang est bas. En revanche, il est plus facile d’atteindre un sommeil profond et les rêves sont alors perçus comme plus nombreux.
  • La constipation : Après la digestion du dernier repas précédant le jeûne, les intestins continuent à fonctionner régulièrement, durant les trois ou quatre premiers jours. Sauf que le corps va utiliser ce qui lui reste d’énergie vitale pour éliminer ses toxines en excès plutôt qu’à l’évacuation des déchets. Il y a deux écoles. Certains vont préférer se débarrasser des matières à l’aide de lavements ou de d’irrigations du colon. D’autres vont considérer qu’il n’y a pas de danger, les selles devenant stériles et patienteront jusqu’au retour d’un transit normal.
  • L’urine chargée : En début de jeûne, l’urine est sombre, abondante et mal odorante car chargée en urée, en pigments biliaires et en phosphates. Au fur et à mesure du jeûne, elle redevient claire, mois abondante et moins acide.
  • La langue se charge : La langue et l’haleine sont représentatives de ce qui se passe dans l’appareil digestif. L’appareil digestif étant au repos, les intestins deviennent des organes extracteurs au même titre que les reins, les poumons, la peau et le foie. Les toxines vont traverser les parois de l’intestin du milieu interne vers le milieu externe. Du coup, La langue devient blanche et chargée durant le jeûne, puis propre au terme de l’expérience, une fois le corps détoxiné.
  • L’haleine devient forte : Pendant le jeûne, le gaz carbonique évacué diminue puisque le métabolisme est ralentit. L’haleine devient fétide. Lorsqu’elle redevient fraîche, cela veut dire que le travail d’élimination est terminé.
  • La sueur : elle va se concentrer en sels minéraux en début de jeûne, ce qui peut la rendre plus odorante.

Toutes ces manifestations sont autant de signes qu’un travail de détoxination s’effectue.

Les sels minéraux, oligo-éléments et vitamines ne subissent guère de transformation. Et ils existent suffisamment dans votre organisme pour pouvoir jeûner plusieurs jours sans problème. Les tissus vitaux tels que le cœur, le cerveau, les poumons maintiennent leurs fonctionnements en cours de jeûne en utilisant vos réserves.

Les réserves utilisées sont celles des tissus les moins utiles. Seuls les tissus anormaux, les tumeurs, les exsudats et les dépôts sont consommés pour nourrir les parties vitales de l’organisme. Voilà qui tombe plutôt bien ! 

151 commentaires

  • mireille dombrowski

    Je fais un petit jeune.:j ai mangé dimanche soir et je re mangerais mardi matin.je bois quelques tisanes.c est tout ce que je suis capable de faire pour le moment.

    • laura

      C’est déjà beaucoup Mireille ! Bravo !

      • Mathilde

        C’est vrai que je n’arrive pas à passer le cap !
        Avec 3 enfants Et un mari gourmand à la maison c’est impossible !

        • fred

          C’est uniquement dans votre tête que c’est « impossible ».

        • pauline

          je réponds sûrement mille ans après mais ça peut servir à d’autres : je trouve bizarre que les femmes qui jeunent continuent de faire à manger à leur ‘ »mari gourmand », ou leurs momes quand il y a un conjoint etc … d’où vient cette prison mentale qui veut qu’une femme doit faire à manger aux autres et jamais les autres ne peuvent le faire ? le mari gourmand préfère t il sa gourmandise à la santé et au bien etre de de sa femme ? et ne peut il pas s’occuper de faire à manger à leurs enfants communs pendant quelques jours ? plus généralement, pourquoi c’est les femmes qui font à manger ? moi, sauf exception, je fais pas à manger aux autres quand je jeune, zut alors !

  • Bernadette S

    Je suis tétra-parésique, en fauteuil depuis 1990 (accident) et j’ai une spondylarthrite ankylosante depuis 2011… J’essaie de jeûner un week-end sur 2… ça me convient et en même temps inquiète mes aides ! Sourire :)… Je ressens des montées en chaleur la nuit … Merci pour vos publications Laure

    • laura

      Merci à vous, Bernadette. Vous avez du faire un sacré travail. Bravo !!! Continuez à bien prendre soin de vous.

  • MEUNIER

    Bonjour,
    Je suis en cours de jeune depuis cinq jours. Je me sens plutôt bien, sauf que j’ai la langue vraiment très blanche. Je me demande si il ne me reste pas quelques selles dans les intestins qu’en pensez-vous?
    Merci pour votre réponse,
    Cordialement,
    Farida

    • laura

      Bravo Farida, que votre langue soit blanche est tout à fait normal et le signe d’une détoxination. Il faudrait d’ailleurs attendre de voir sa langue à nouveau rosée pour rompre le jeûne mais nos vies d’aujourd’hui ne nous laissent rarement la possibilité d’aller jusqu’à cette étape et nous nous arrêtons souvent à une semaine (ce qui est déjà très bien). Quant aux selles, tout dépend de votre préparation et de la qualité de votre descente alimentaire. Plus elle est longue et douce et plus vous videz naturellement vos intestins. Il est d’usage, sauf pour les jeûnes hygiénistes, d’inclure une purge ou une irrigation du colon au cours de cette descente ou durant un jeûne (vous seriez d’ailleurs surprise des matières restantes). Très bonne fin de jeûne.

    • Fred

      La langue blanche c’est pas les selles mais toutes les toxines que vous avez en vous. C’est normal et ça montre que vous détoxinez ! C’est très bien. Par contre il reste souvent des selles et pendant longtemps. Moi je prends du sulfate de magniesium au début du jeûne puis tous les deux jours. 30 ou 40 grammes avec 1,5 litres d’eau.

  • Faty

    Bonjour

    Je pratique le jeune intermittent depuis lundi. Je mange juste au dîner et je bois des tisanes et de l’eau la journée environ 3 litres

    J’ai remarqué que mon ventre gonflé au fur et à mesure que la journée avance alors qu’en je ne fais que boire. À quoi cela est-il du à votre avis ?

    Merci pour votre réponse et bravo pour votre site internet.

    • laura

      Bonjour Faty, cela peut dépendre de tellement de facteurs : votre transit, votre diner, une éventuelle sédentarité, l’état de vos émonctoires. Avez-vous essayé de supprimer plutôt le petit déjeuner ?

      • Faty

        Merci pour votre réponse. Je ne prends ni petit déjeuner ni déjeuner du lundi au vendredi. Je déjeune et dîne le week-end. À priori ce serait le thé et les tisanes qui provoqueraient ces gaz. On m’a conseillé du charbon on verra bien. Bonne continuation.

        • Laura Azenard

          Tenez-nous au courant 😉

          • Jean-Michel

            Bonjour,
            Je pratique le jeûne depuis des années et l’an passé après un jeûne de 10 jours, j’ai attrapé froid. Depuis cette date, dès que la température baisse, j’ai froid et je m’enrhume facilement. Je m’apprête à commencer mon jêune annuel et j’espère que cela va bien se passer. Comment faire pour perdre cette sensation de froid?

          • Laura Azenard

            Difficile de vous répondre sans vous connaitre et sans connaitre votre vitalité en jeûne. Les sensations de froid et chaud viennent de la sécrétion d’hormones thyroïdiennes. Elle baisse pour permettre la diminution de l’utilisation énergétique. Les sensations de froid ou chaud reflètent le travail d’élimination des toxines. Couvrez bien toutes les extrémités (tête, mains, pieds) et expérimentez des climats plus chauds pour vos jeûnes.

    • Fred

      Arrête de boire autant !!!

      • Tari Sébastien

        Le jeûne sec est trois fois plus efficace, 1 jour sec équivaut à 3 jours hydrique! et le 6 ème jour sec vaut 5 jours hydrique.
        En effet, boire de l’eau ne sers qu’à évacuer … de l’eau! Hors si on repose les reins, et laisse les cellules faire leur travail, elle iront cherche l’eau du corps dans les graisses, et permettront une bien meilleurs et plus rapide détoxification.

  • Frevent

    Bonsoir Laura, merci pour cet article très utile et complet.
    Je pratique le jeune thérapeutique depuis 6 jours maintenant et j’aimerais atteindre les 30 voir 40 jours. Cela consiste à ne pas consommer d’aliments solide, ni liquide, et de se contenter de boire de l’eau et des tisanes.
    J’ai déjà tenté 2 fois de jeûner mais mon corps finissais par céder au bout de 3-4 jours et ce parce que (je pense) je ne prenais plus mon traitement contre l’hypothyroïdie (qui est un dérèglement endocrinien).
    J’ai donc décidé cette fois, de jeûner en maintenant la prise quotidienne de mon traitement mais je me demande si je ne pourrais pas tenter de diminuer au fil de ces 30 à 40 jours.
    Car quitte à nettoyer mon corps, l’idéal serait d’éviter toutes solutions medicamenteuses.
    Avez-vous déjà rencontré des personnes qui ont du faire face à cette problématique??
    Si oui, pouvez-vous me conseiller?
    Bien entendu, je pense en parler à ma doctoresse prochainement.

    Merci par avance pour votre retour et bravo pour votre article!

    • Laura Azenard

      Merci 😉 Je ne peux vous inviter à baisser votre posologie mais effectivement beaucoup de jeûneurs le font. Les effets de la chimie sont multipliés en condition de jeûne. Je vous invite donc à consulter votre médecin et à décider ensemble d’un protocole.

    • Tari Sébastien

      8 jours de jeûne sec équivaut à 30 jours de jeûne hydrique.
      Le choix est vite fait…

      • Malik

        Tari Sébastien:
        Quelles sont vos références concernant cette affirmation!

        Laura: j’ai parcouru bien des posts et autre article en ce qui a trait au jeûne et à ses effets…. j’aurai dû ommencer par votre excellente présentation… cela m’aurait fait économiser bien du temps . Merci beaucoup pour cette offrande!

        Malik

        Merci!

      • Zito celine

        Bonjour j ai mon ventre tellement gonflé mais j ai peur de faire un jeune sec du faites de mes pancreatiites de l annee derniere ou je me suis vue toute déshydraté et depuis que je bois les 1litres 5 par jour je gonfle..je peux me déshydraté assez vite aussi il n y a pas de risque ?

    • Clo

      J’ ai vecu cela. J’ ai gardé le levothyrox pendant un jeûne aux jus de 40 jours. Rapidement j’ai du baisser le levothyrox. J’ai adapté la posologie à mes ressentis. J’etais à 125 et j’ ai baissé jusqu’à 50 et souvent je n’en prenais qu’un jour sur 2.
      A la fin du jeûne j’ ai continué cette posologie, je suis remontée à 75 et je suis restée à ce niveau depuis. C’etait il y a 8 ans.

  • Irles Pascale

    j’ai fait un jeûne de 10 jours apparemment avec beaucoup de toxémie car j’ai toujours de la fatigue , Je suis toujours sur
    ma reprise alimentaire et je souffre beaucoup d’éructations parfois acide (alors que je ne souffre pas d’habitude
    d’aigreurs ou de maux d’estomac ) et pour couronner le tout une forte conjonctivite qui me brûle les yeux .
    je mange en petites quantités , j’en suis toujours à un peu de fruits doux , du potage clair ,un jus de légumes ………

    • Laura Azenard

      Cela pourrait venir d’un déséquilibre en minéraux. Pensez à vous complémenter en potassium, magnésium et calcium sous forme de citrates (par exemple Ergybase de chez Nutergia).

  • Eva

    Bonjour, j’ai commencé un jeûne partiel la semaine dernière : 6 jours aux jus de fruits, et mon état était satisfaisant, mais depuis hier je poursuis en ne buvant que de l’eau et je me sens plus faible qu’auparavant, et ce qui me préoccupe c’est que l’activité de mon coeur a beaucoup augmenté, (je me suis réveillée cette nuit et cela m’a m’empêché de dormir,ce qui m’angoissé et donc mon coeur a encore accéléré, petit cercle vicieux) Pensez vous que cela soit normal ?

    • Laura Azenard

      Oui, c’est normal, en lien avec la crise d’acidose. Votre coeur va se calmer.

    • Fred

      6 jours au jus de fruits ? Mais c’est pas du tout un jeûne ça…

      • Laura Azenard

        C’est le jeûne Buchinger, environ 200 calories par jour et de l’activité physique douce.
        Vous pouvez être en cétose, même en mangeant. Lisez le dernier livre de Walter Longo 😉

    • Saliha

      Thierry Casasnovas dit justement que le seul symptôme qui doit amener obligatoirement à rompre le jeûne c’est l’arythm Cardiaque. Je ne sais pas si c’est ton cas mais sois prudente

  • Nolwenn

    Bonjour!! ✨
    Au deuxième jour de jeun + 1 nuit. 5h28. Reveillee par l’envie de vomir puis par une tachycardie importante et tremblements.. que se passe t’il? Pourquoi une crise aussi violente?? Je décide de rompre le jeûne avc une poignée d’amandes. Hier j’avais une énergie débordante, pas de pb pour dormir, j’avais l’impression pouvoir tenir des semaines.. pourquoi ais je fais une telle réaction? Je suis à la limite d’appeler le 15… merci de vos conseils ✨

    • Laura Azenard

      Cela s’appelle la crise d’acidose. Je vous conseille pour une première expérience de jeûner encadrée, dans un centre.

    • Christian

      Bonjour, excellent article qui me rassure quand à mon état de fatigue, bien que le commentaire date mon témoignage pourra servir pour des futurs lecteurs, j’ai eu exactement les même symptômes au 3ème jour à 3:30 lors de mon 1er jeûne en janvier avec une grosse tachycardie, grelotement, nausée et courbature mais 2/3 heures plus tard me suis rendormi en essayant de me calmer pour me réveiller à 13:00…moi qui suis plutôt un lève tôt 😀
      Passé sur la balance je constate que j’ai perdu 3.1kg en 1 journée sans être aller à la selle avec conso d’eau régulière et pèse-personne posé sur le même carreau.
      J’en suis au 5ème jours de mon 2ème jeune que je vais effectuer 15 jours mais des le 2ème jours je me sens très faible et le moindre effort comme une simple marche fait battre mon cœur très fort avec jambe coupé et un mal persistant au ventre et l’aorte abdominale qui tape la portion qui passe a proximité du nombril lorsque je me couche m’obligeant à me plier sur le coté, au 1er jeune c’était plus haut en dessous du sternum qu’elle tapé.
      Il faut dire que cette fois j’ai fais une bonne descente alimentaire et une purge au sulfate de magnésium+ émulsion pamplemousse/huile d’olive juste avant le jeune pour nettoyer le foie.
      Mon but est de changer d’alimentation en suppriment les sucres simples à cause de ce que je soupçonne fortement d’après tout ce que j’ai pu lire une candidose, en vous souhaitant une agréable journée.

      • Christian

        Re Ah et j’oubliais j’ai également du mal à respirer comme un écrasement sur la poitrine (j’ai 33 ans 1m80 pour 63.9kg perdu 5,3kg en 4 jours), en vous souhaitant une bonne lecture. Christian

  • Céline

    Je suis une grande sportive et travaille dans ce domaine, j’ai 45 ans. Mon arthrose du genou est devenue hyper invalidante ces derniers temps donc votre expérience m’intéresse. J’ai une alimentation très saine et absolument pas inflammatoire (végétarienne sans laitage et très peu de sucres)
    J’aurais aimé vous consulter mais j’habite Lille donc c’est trop loin. J’envisage de faire éventuellement un jeûne dans votre centre mais il faut d’abord que j’économise pour ça.
    J’ai 2 soucis : j’en ai parlé à un kiné qui m’a dit que ce « genre » de solutions étaient adéquates quand l’arthrose est de nature inflammatoire alors que pour moi l’arthrose a des raisons mécaniques. Je ne suis pas du tout sûre de ce qu’il avance étant donné que j’ai lu que vous étiez sportive. En en plus est ce que cela veut dire que l’arthrose de quelqu’un de non sportif se soigne mieux que pour un sportif qui a trop forcé et bousillé son cartilage ainsi? Y a t’il une différence dans les traitements et leurs effets?
    Enfin l’autre souci est mon poids. Je suis déjà assez maigre, ayant d’ailleurs perdu un peu de masse musculaire depuis 1 an. J’ai peur de me retrouver encore plus maigre après et de descendre trop bas pendant le jeûne. Quelle est votre position là dessus?

    • Laura Azenard

      Bonjour Céline, difficile sans vous connaitre de vous dire si le jeûne est pour vous ou pas. Cela dépend surtout de votre vitalité. Si votre poids ne vous permet pas de jeûner, une mono diète peut être plus indiquée. Ensuite, oui le jeûne a un effet anti-inflammatoire mais il permet aussi au système articulaire de se régénérer (autolyse). Concernant votre régime alimentaire, être végétarien amène souvent à consommer beaucoup de céréales. Je vous laisse lire un article que j’ai écrit en ce sens ;). Et pour finir, vous devez nourrir et renforcer vos muscles qui soutiennent vos articulations.

      • céline

        Merci de votre réponse. Je ne mange pas tant de céréales à part le riz effectivement.
        Sinon comment fait-on du coup si on veut s’inscrire à une session jeûne dans votre centre si on ne sait pas avant si on va pouvoir jeûner?

        • Laura Azenard

          Bonsoir Céline, il est tout à fait possible de basculer d’un jeûne à une mono diète si besoin. 😉

          • Céline

            Ok d’accord. Merci

  • Chantal

    Bonjour
    C est mon 4 ème jours. Je me sens la fatigue semble partie . Je me sens posée. Jeuner m a pris comment une envie de pisser pour résoudre ma gros fatigué et mon surpoids.
    Mon soucis est que je ne suis pas suivi. Je pensais faire 10 jours pour ce premier jeune.
    Qu’ en penses vous?
    Avec mes remerciements

    • Laura Azenard

      Bonjour Chantal, jeûner se prépare (descente et reprise alimentaire). L’idéal est de se faire suivre ou vraiment de bien travailler le sujet avant. 😉

      • Fred

        Il faut arrêter avec ces histoires de « descente ». Moi je jeûne direct et ça se passe très bien. J’ai déjà fait entre 3 et 20 jours. Cela dépend des personnes. Il n’y a pas de règles. Par contre c’est vrai qu’il vaut mieux reprendre doucement, et c’est bien ça le plus compliqué !

        • Laura Azenard

          Vous avez raison Fred, c’est tout mon propos dans mon dernier livre. La préparation est souvent psychologique surtout si vous avez une belle hygiène de vie. Un grand consommateur de café, de tabac, de produits industriels aura quand même intérêt à se préparer un minimum, cela minimisera les effets de l’acidose et agrandira sa période de détox.

  • Stéphanie Fortier

    Bonjour
    J en suis à 29 h de jeune hydrique. Et j ai très froid . EST ce normal..?

    • Laura Azenard

      Oui puisque moins de carburant. Courage, vous avez fait le plus dur.;)

    • Tari Sébastien

      Le jeûne hydrique donne froid, contrairement au jeûne sec. En plus 1 jour de jeûne sec équivaut à 3 jours de jeûne hydrique.

      Le choix est vite fait !

  • Nathalie

    Bonjour,
    J’ai commencé un jeune samedi dernier. Le premier jour : eau, tisane et jus de legumes maison.
    2, 3 et 4 jeune hybrisue + irrigation du colon le 3eme jour.
    5ème jour : eau, tisane et jus maison et bouillon de legumes
    6ème jour : un kiwi, jus de legumes et bouillon + tisane
    7ème jour : kiwi, tisane, jus de legumes et un peu de legumes cuits. Ce soir ce sera potage.
    Bref, ca c bien passé. Un peu de fièvre, langue chargée et des moments de baisse de vitalité. Je trouve ma peau plus lumineuse. J’ai perdu quelques kilo mais par contre je garde un gros ventre de femme enceinte. Pk ? Une idée ? Je suis allée a la selle ce matin. Je me sens ballonnée. Pourtant je pds des petites qtté.
    Merci bq pour toutes ces informations.

    • Nathalie

      J’oubliais, je ne suis pas en surpoids. Mon poids est en adequation avec ma tzille.

    • Laura Azenard

      Bonjour Nathalie, j’étais en Inde ;). Alors ce ventre ?

      • Nathalie

        Tjs là malheureusement…
        Grrr
        Pourtant, j’ai perdu 7 kgs. Je suis a mon poids de jeune fille, mais gros bidon.
        O secours

        • Laura Azenard

          Nathalie, regardez du coté de votre microbiote.

  • Sofian

    Bonjour Laura, merci pour tout le travail que tu fais sur ce site et les conseils que tu donne à tout le monde.
    Donc voila j’ai des problémes d’estomac, indigestion, hyperacidité, crampes, en plus de quelques souci de l’intestin. Je suis a mon 7 eme jour aujourd’hui et j’ai tout les symptomes d’une autophagie (haleine fetide, vomissement de bile… Etc) mais en dehors de ca j’ai une fatigue extreme qui dure depuis le 2eme jour le moindre effort m’essoufle. Et puis j’ai pas mal de rotes (pardon) les rotes sont preuves d’une indigestion non ? Mais 7 jours de jeûne je pense n’avoir plus rien à digerer.. Donc mystere ..
    En sachant que j’ai 34 ans, 1m 82 j’ai perdu 10 kg en 7 jours de jeûne dont 2 jours de jeûne sec et je ne bois que quand j’ai vraiment soif par conseil de Shelton. Donc voila si tu peux m’eclaircir j’en serais reconnaissant.. Merci !

    • Sofian

      Pas de reponse depuis 2 jours je profite pour ajouter quelques changements, j’en suis a mon 9 eme jours aujourd’hui et franchement j’arrive a toug supporter sauf ces remontés acides trop acidez, trop desagreables, et ca ne m’arrive que pendant la nuit ! Desfois associé a cette haleine ca me donne envie de vomir et c’est ce que je fais, je ne vomisnqu’une petite quantité d’acide les brulures et les rots se soulagent aussi tot ce soulagement dure en general 1h. Sinon toujours cette fatigue incoyable et cette haleine desagreable. Hier 8eme jour jai remarqué l’apparition d’eruptions cutanés sur toug mon ventre et mon dls et qui donnent envie de les grater.. Je me dis c’est un bon signe ! Bref tout est supportable sauf ces remontés acides qui augmentent de jour en jour.

      • Thibault

        Bonjour Sofian,
        Votre témoignage m’intéresse. J’ai 37 ans, j’ai fait un jeûne de 7 jours en septembre 2017, et j’étais moi aussi extrêmement fatigué du 2ème au dernier jour. Je visais 10 jours mais j’ai préféré arrêter par prudence, car tous les témoignages (et Shelton) indiquaient que ça doit aller mieux au bout de 3 à 5 jours max. Comment s’est terminé votre jeûne ? La fatigue est-elle passée ?

        • Laura Azenard

          La fatigue est liée à une légère perte de sodium et potassium étant donné que les urines sont bien plus abondantes en début de jeûne. Effectivement, lorsque vous basculez en parasympathique (souvent le 4eme jour), la fatigue disparait.

          • Thibault

            Bonjour Laura,
            merci pour votre réponse, que je viens seulement de voir.
            Mon souci est justement que la fatigue n’est pas passée au 4ème jour, ni au 5ème, ni au 6ème, ni au 7ème. Chaque jour je me disais que ça irait mieux le lendemain, mais non. J’ai donc stoppé à 7 jours (je visais 10) d’autant que je ressentais une perte de sensation cutanée dans la cuisse droite. Cette perte de sensation s’estompe mais elle est toujours là 8 mois après. Je pense recommencer avec cette fois des bouillons et une supplémentation en sels mineraux, en espérant que la fatigue extrême et cette bizarrerie dans la cuisse ne reviennent pas.

    • Laura Azenard

      Bonjour Sofian, j’étais en Inde avec un planning bien chargé et un réseau capricieux. Je suis certaine que votre jeûne s’est bien terminé et que vous vous sentez tout « neuf ». Ce que vous avez décrit sont les symptômes de la crise d’acidose. Bien à vous

  • Rom

    Bonsoir et bravo pour votre article.
    Je suis à la fin de mon 4ème jour de jeûne. Eau et Tisanes.
    Pour l’instant ça se passe plutôt bien malgré la faim qui ne passe pas trop.
    J’ai pris durant les 3 premiers jours un complément de sels minéraux (calcium, potatium, magnésium) pour éviter la crise du 3ème jour, et un bouillon le soir.
    J’ai arrêté ça depuis.
    J’ai également fais un lavement au café le 2ème jour.
    Ce soir j’ai eu des selles plutôt liquides et très jaunes.
    Ça m’inquiete un peu. Est-ce normal ?
    Est-ce de la bile ?

    Merci par avance de votre retour.
    J’aimerai tenir 10 ou 12 jours.

    • Laura Azenard

      Bonjour, pas d’inquiétude. Il s’agit d’une augmentation de bilirubine (pigment biliaire). La bile est très sollicitée durant le jeûne.

  • Bonjour.
    Je voudrais savoir si le fait de boire le eau du bouillon de légumes annulé tout les effets du jeune.
    Merci de votre réponse

    • Laura Azenard

      Non, au contraire, il apporte des vitamines et minéraux.

  • gautier

    Bonjour,
    J’en suis à mon 7 eme jour de jeûne , je ressent parfois de la fatigue , de la difficulté à monter les escaliers et parfois un peu irritée. Je n’ai pas ressenti de crise d’acidose , pas d’insomnies Et ma langue et toujours blanche.Est ce normal? Je pensais faire un jeûne de7 jours. Mais peut être dois je continuer car je n’ai pas beaucoup de symptômes décris par bon nombre de personnes??
    Merci

    • Laura Azenard

      La fatigue peut être normale en jeûne (relâchement des fonctions intellectuelles, physiques, etc) mais elle estompe généralement au quatrième jour. Elle dépend aussi et surtout de votre vitalité et de votre constitution… en bref, de votre état avant le jeûne. Étiez-vous fatiguée ? Déminéralisée ? Elle est conditionnée aussi par la sphère émotionnelle. Avez-vous vécu des épisodes stressants les mois précédents votre jeûne ? Avez-vous fait une purge ou une irrigation ? Je ne peux vous conseiller, ne connaissant pas tous ces facteurs mais vous pouvez atténuer cette fatigue avec un peu de miel et rajouter avec un peu de sel dans votre tisane ou bouillon. N’oubliez pas de boire au moins 2 litres d’eau par jour.

    • Tari Sébastien

      Pareil dans mon cas. Langue blanche, pas de symptôme particulier à par la fatigue et l’inflamation… ça sens la candidose chronique tout ça !

      Par contre je préconise le jeûne sec. Boire de l’eau ne sert qu’à évacuer… de l’eau !

  • Metral

    Bonjour Laura,
    Je suis diabétique de type 2, j’ai 48 ans, et je pratique le jeune depuis depuis presque deux ans. J’ai d’abord commencer par 5 jours, puis 10 ( reprise très mal passé mais je me suis documenté depuis), puis 12 jours , et enfin j’en suis à mon 13 jours et compte bien aller à 15 jours.
    Je suis cuisinière et aie une activitée très soutenue, je suis donc très fatiguée et irritable. Et aussi très émotive.
    Sinon au niveau de la santé je ne regrette pas de mettre lancé dans cette aventure. Ça me fais beaucoup de bien, j’ai perdu du poids notamment du ventre, j’ai les pieds moins raides, mais par contre j’ai souvent de l’ acidités gastrique avec remonté et c’est très désagréable, choses nouvelle j’ai aussi des douleurs au foi et un début demorrhoide.
    Mais j’ai au bout de mon objectif.
    Dis moi juste si c’est normal.
    Merci d’avance
    Cordialement
    Zouzou

    • Laura Azenard

      Non Zouzou, vous devez soutenir tous vos émonctoires qui se retrouvent trop sollicités. En perdant du poids, vous libérez vos toxines. Il faut pouvoir les évacuer. Consultez un naturopathe qui puisse vous accompagner dans votre perte de poids.

  • Oxana

    Bonjour.
    C’était la première fois dans ma vie que j’ai pratiqué un jeûne hydrique de 36h. Cela c’est plutôt bien passé mais le dernier jour après 21h je me suis senti pas bien et j’ai vomi 3 fois de la bille. A 23h j’ai donc bu de l’eau minéral et 1 Actimel et après j’ai très bien dormi sans aucun vomissement.
    Suite à cela, j’ai deux questions. Est-ce qu’il faut s’inquiéter quand on vomit de la bile pendant un jeûne si court ou au contraire c’est un bon signe car toutes les toxines sortent? Faut-il boire des tisanes (par exemple, à base de gingembre ) si cela se reproduit ou ce n’est pas conseillé?

    Merci de vos réponses.

    Oxana

    Cordialement

    • Laura Azenard

      Bonjour Oxana, des vomissements peuvent s’inviter lors d’un jeûne. Vous fabriquez plus de pigments biliaires, la bile est accrue. Les tisanes surtout au gingembre (et épices) sont à éviter. Il est possible d’aider votre foie avec certaines plantes comme de l’artichaut, le pissenlit, le chardon marie. Vous pouvez aussi prendre en compléments deux gélules d’ergybase de Nutergia.

  • Laura FLSEI

    bonjour, j’aurais voulu avoir des renseignements on m’a mis sous IPP pour cause de reflux, est ce que le jeûne pourrait être une bonne idée afin d’éliminer le reflux et si oui auriez vous des conseils pour comment proceder?
    Je vous remercie par avance.

    • Laura Azenard

      Effectivement Laura, c’est une bonne idée. Le mieux est de vous faire suivre par un naturopathe pour ces reflux et vous accompagnera dans un jeûne. Pour une première expérience, je vous conseille de jeûner accompagner (www.ffjr.com). Très belle journée

  • Emma

    Bonjour,

    J’ai fais un jeun d’un peu plus de 24h, j’ai manger le soir, puis j’ai jeuner la journée, et je comptais ne remanger que le lendemain matin.
    Sauf que la nuit a été horrible, j’avais le coeur qui battait très fort, des bouffées de chaleur et les instestins qui se nouaient et que je sentais travailler.
    Comme j’ai une morphologie très fine (je pèse 40kilos), j’ai un peu paniqué et j’ai préféré manger. J’ai grignoté 3 bouts de banane et je me suis sentie vraiment bcp mieux, et j’ai pu alors dormir.

    Maintenant que je vous lit, je comprend que c’était la fameuse crise d’acidose, mais elle est sensé ne venir qu’après 3 jours, c’est pour cela que je ne l’ai pas reconnue. Est-ce que du coup, j’ai cassé mon processus de detoxification ? Est-ce que j’a fait tout ça « pour rien » ?

    Merci pour votre réponse,
    Emma

    • Laura Azenard

      Bonjour Emma, vous avez bien fait. Le jeûne doit être adapté à la constitution et la vitalité. L’indice de masse corporelle doit être au minimum de 19.
      Préférez les jeûnes courts. de un à deux jours.

  • Myriam

    bonjour, je suis en jeûne depuis 7 jours, ( je ne bois que de l’eau et mon café du matin) et je ne présente aucun des symptômes décrits, si ce n’est quelques gaz en tout début et une sensation de corps chaud. Je ne transpire pas, aucune sensation de fatigue. Je me demande si les toxines n’ont pas du mal à s’éliminer. De plus comment se fait-il que j’aille encore à la selle
    (liquide, pardon) sans avoir plus rien sur l’estomac depuis plus de 7 jours ?

    • Laura Azenard

      Bonjour Myriam
      Pour les hygiénistes, le fait de ne pas ressentir de symptômes signale que vous avez une très bonne vitalité et vos évacuations que vous êtes peu intoxinée.

  • Olivia

    Bonjour,

    J’ai fait un petit jeûne (j’y vais modestement) de 40h. Afin juste de faire une pause intestinale.
    Tout s’est bien passé le 1er jour, mais dès 35-40h, l’horreur…. Tachycardie, Chaud-froid, frissons, malaise.
    Cela m’a réveillé en pleine nuit. J’avais prévu de remanger le matin même de toute manière car je reprenais le travail dès le matin, j’ai commencé à paniquer un peu (enfin… non, disons plutôt qu’il fallait que je sois pas trop mal 1h après histoire d’aller travailler sans tomber dans les pommes quoi).
    Du coup peu avant 6h, j’ai pris une cuillère de miel, ce qui m’a permis de revenir un peu à moi et de calmer UN PEU l’emballement du coeur.
    J’ai pris un petit déjeuné de fruits. Je me sens mieux mais fatiguée de cet épisode de tachycardie du matin.
    Je me demande s’il s’agit d’acidose (si tôt? je pensais qu’elle survenait vers 72h!!) ou d’un « simple » malaise vagale.
    Néanmois je ne suis pas « dégoutée » pour autant. Ma langue était déjà plus rose ce matin! en si peu de temps!
    Je le referai mais plus progressivement. J’avais fait un repas non sain le dimanche midi. et j’ai enchaîner le jeûne direct après. Je crois que ça fait combo gagnant.

    • Laura Azenard

      Une belle préparation gomme les inconforts liés au jeûne surtout si l’hygiène de vie laisse à désirer.
      L’acidose arrive effectivement au bout du troisième jour. Il faudrait que j’en sache plus sur vos habitudes de vies pour comprendre l’apparition ces troubles si tôt.
      La prochaine fois effectivement, faites-vous une belle veille de jeûne. 😉

  • Guehi

    Bonsoir,
    Je suis à la fin de mon 4emes jours de jeûneet effectivement j’ai remarqué que langue a changé de couleur, elle est blanchâtre, il y a même des petits boutons au fond, est ce normal ?
    C’est ma deuxième cure et je souhaite atteindre une semaine. Je doute que ce soit suffisant pour detoxifier mon organisme donc j’aimerais savoir s’il était possible de faire plusieurs jeûne et sur qu’elle fréquence pour une débutante.
    Merci.

    • Laura Azenard

      Oui, c’est normal.
      Si vous le pouvez, il serait intéressant de jeûner plus longtemps pour profiter des effets bénéfiques du jeûne, les 3 premiers jours étant les plus difficiles.

    • Nziavake

      Bjr.Juste vous encourager à jeùner et en premier enlever la peur,le doute.Être motivé vaut beaucoup afin de réussir ce que l’on entreprend.Bien se documenter avant d’entreprendre un jeûn pour foncer et aller jusqu’au bout.Les symptômes sont des signes de detoxinatiin et c’est normal.Vas y fonce,j’ai eu a faire 7jours de jeûn sec et je le fais souvent car la peur a disparu.Je témoignage ne plus tomber malade depuis que je pratique le jeûn si fréquemment.Actuellement 3 ans sans tomber malade

  • Jessica

    Bonjour,
    J’ai une polyarthrite rhumatoïde. J’ai déjà fait un premier jeun de 5 jours où j’étais fatigué les 3 premiers jours et les 2 derniers jours j’etais en forme. Je fais un second jeun, c’est mon deuxième jour et je souhaite faire entre 7 et 10 jours. Je suis persuadé que je peux guérir par le jeun et sans passer par le métotrexate que j’ai arrêté depuis 1 mois. J’ai habituellement des douleurs aux doigts et je sent déjà que j’ai moins mal.Le premier jour s’est tés bien passé par contre je suis au 2ème jour et je me suis réveillé avec bouffes de chaleur et nausées j’ai même vomis. Est ce normal ? Je me sent bcp mieux .

    • Laura Azenard

      Les symptômes que vous décrivez sont ceux de la crise d’acidose. Lorsque votre jeûne sera terminé, intéressez-vous aux travaux du Dr Jean Seignalet.

  • Robin f

    Bonjout et merci pour cet article.

    Jai 25 ans sportif (boxe + entrainement intense)

    Jame fais de leczema leger depuis petit mais apres avoir ete au contact dune allergie professionnelle pendant 2 ans . Jai d7 changer de metier cela cest soigner mais de grosse rougeur visage cou corps eczemateuse sont aparu ( sur le visage dzpuis 3mois) aparrement ca serait du au allergie alimentaire mais vu que ca ne part pas en mangeant les bons aliments jai decide de faire un jeune jen suis au 4eme jours je ressens fatigue pour la premiere fois mais je tiens le cou.

    Est ce que le jeune est bon pour ca ? Et est ce que faire un petit footing serait de bonne augure

    • Laura Azenard

      Bonjour Robin, selon les organismes, la crise d’acidose arrive le troisième ou quatrième jour. Donc cette fatigue est normale. Quant au jogging, vu la date à laquelle je vous réponds, vous avez dû déjà le faire ;). Il faut tout simplement s’écouter. En jeûne, ce sont plutôt les activités physiques douces qui l’emportent comme la rando.

  • Emmanuel

    Je suis tombé sur cette page en recherchant l’association du jeûne et d’une langue blanche. J’ai trouvé la réponse que je cherchais et bien d’autres que je ne cherchais pas ! bravo pour la qualité des explications et la réactivité (j’en suis au 6e jour de jeune, pleine forme depuis le 3e jour mais langue fort chargée et un peu d’érythème au pied — ravi de savoir que c’est de l’élimination, c’est le but !).

    • Laura Azenard

      Bravo Emmanuel ! Accueillez 😉

  • Pauline

    Bonjour j’en suis à la fin de mon 4ème jour de jeûne et j’ai de plus en plus de remontées acides. A cela s’ajoutent des rots avec parfois une remontée liquide…
    J’ai un point douloureux juste en dessous des côtes comme une sorte de compression.
    Pourriez-vous m’expliquer ces symptômes ?
    Merci

    • Laura Azenard

      Bonsoir Pauline, votre jeûne est hydrique ? Avez-vous déjà eu des problèmes gastriques ?

  • Laure

    Bonjour
    Je suis actuellement en train de faire un jeûne eau et tisanes de dix jours ( j’ai déjà jeûné plusieurs fois) que termine dans trois jours… j’aimerais ensuite faire encore au moins cinq jours voir dix avec jus de légumes sûrement (j’ai eu plusieurs crises de comités et me méfie des fruits et crudités) et bouillon de légumes le soir.
    Avez vous des légumes à me recommander pour reprendre ? Ou puis je commencer avec n’importe lesquels ?
    Merci
    Laure

    • Laura Azenard

      Bonjour Laure, tous les légumes de saison, bio.

  • Emeline

    Bonjour,
    j ai commencé un premier jeune hydrique en pensant pouvoir atteindre 5 jours. Le premier jour s est bien passé, une grande sensation de faim puis en fin de journée un peu la tête qui tourne. Le deuxième jour bcp de fatigue, froid, j ai fait une sieste chose que je ne fais jamais. Mais en fin de journée j ai commencé à avoir très mal au bas du dos. J avais peu d énergie mais je ne me sentais pas mal, simplement cette douleur qui persistait (pour celles qui ont des enfants, la même douleur au bas dos lors des contractions de l accouchement). J ai ensuite passé une nuit horrible, impossible de dormir aucune position ne soulageait cette douleur. Le troisième jour, malgré une nuit de max 2h de sommeil et cette douleur je me sentait bien et sans fatigue. La douleur n était ressentie qu assise ou couchee, du coup nous avons fait une randonnée pas trop difficile de 4h en montagne et tout s est très bien passé. Aucune sensation de faim ou envie de manger, une bonne energie et aucune douleur au bas du dos.
    Par contre au retour la douleur est revenue progressivement malgré tous mes étirements. J ai donc décidé d arrêter le jeune et ai mangé une soupe. La douleur a disparue et j ai pu dormir correctement.
    J ai 35ans, une bonne hygiène de vie sans trop d excès, je mesure 160cm pour 47kg et j ai perdu 3kg en trois joirs de jeûne.
    Je suis déçue de ne pas avoir atteint l objectif et aussi de ne pas trouver de meme témoignage pour obtenir une réponse qui aurait peut-être pu me faire tenir plus longtemps. Je me sentais assez bien mais là douleur était trop forte lorsque j étais assise ou couchee. Je ne pouvais tout de même pas jeûner debout osant 5 jours
    Était-ce les reins ? Est ce que la douleur serait passée si j avais tenu bon ?
    Merci bcp pour votre retour.

    • Laura Azenard

      Bonjour Emeline, les premiers symptômes décrits sont normaux (insomnies, etc). En revanche si je comprends bien, vous avez perdu 3 kilos : avec 44 kilos pour un 1m60, vous avez atteint la limite inférieur de votre poids de sécurisé. Vous avez bien fait d’arrêter.

  • Beverly

    Bonjour Laura,

    J’en suis à mon 7e jour de jeûne (eau seulement) et je compte poursuivre ainsi jusqu’au 21e jour. Mon urine est toujours foncée et mes aisselles malodorantes. De plus, j’ai toujours faim et je ne constate aucune perte de poids. J’ai aussi des malaises au niveau de mon estomac vers le milieu de la nuit (3-4h) et je ne prends aucun medicament. Est-ce normal?

    • Laura Azenard

      Bonjour, votre urine foncée et sueurs odorantes sont signes d’élimination et en même temps, la stabilisation du poids annonce un palier qui correspond à la fin du travail d’élimination. Tout cela est contradictoire en théorie. En pratique, il me faudrait plus de renseignements sur votre préparation, purge pas purge, votre niveau de vitalité, etc. Il m’est impossible de vous répondre ainsi.

  • Oriane

    Bonjour Laura,

    Merci pour cet article précis et rassurant qui répond à presque toutes les questions !
    Je suis à mon 3eme jour de jeûne hydrique,et je suis surprise de n’avoir quasi aucun effet dérangeant prouvant la detoxification (pas de nausées/maux de tête/fringales/etc)…j’ai vaguement la langue blanche et des odeurs corporelles (bouche et aiselles) plus fortes mais ça s’arrête là. Est-ce un signe que je n’ai pas trop de « déchets » à éliminer ? Ou qu’au contraire leur traitement prend du temps ? Je pensais m’arrêter à 80h de jeûne et enchaîner sur quelques jours de monodiete 100 % raisin ou pomme mais du coup je ne sais plus trop ce qui sera le plus positif ! J’ai 30 ans, suis sportive, végétarienne, je mange bio et plutôt sain (mais j’aime le sucre ! )…

    Merci d’avance pour vos conseils !

    • Laura Azenard

      Bonjour, c’est le signe d’une belle vitalité et d’une belle hygiène de vie. Il n’est pas nécessaire de souffrir pour se détoxiner. 😉

  • Mathilde

    Bonjour,
    J’ai actuellement une pyélonéphrite – infection du rein – à Escherischia Coli, pour laquelle je suis traitée par antibiotiques – en piqures pour l’instant- puis oraux. En parallèle, je ne mange presque plus – sauf un tout petit peu de banane écrasée et de yaourt hier, mais à peine – depuis 4 jours, car mon corps n’accepte pas – vomissements, écoeurement. J’ai déjà fait des jeûnes jusque 5 jours, mais jamais en étant malade et sous traitement antibio. Je retrouve des symptômes du jeûne – langue extrêmement blanche, nausées, etc. Mais ne sait pas s’ils sont liés à la maladie ou au jeûne. Pensez-vous que je peux continuer à jeûner même sous antibiotiques ? J’ai un peu peur de l’irritation de l’estomac, ou de trop m’affaiblir – car je fais des poussées de fièvre jusque 40.5 degrés. Merci pour votre aide.

    • Laura Azenard

      Bonjour, le jeûne (puisque vous êtes bien en cétose) et les antibiotiques ne font pas bon ménage. N’improvisez pas et consultez.

  • kocnar

    Bonjour Laura
    Je pratique le jeûne d’une semaine par an plus jeûne intermittent journalier depuis bientôt 4 ans.
    Cela me fait un bien fou et bien que n’ayant pas de problèmes particuliers, je peux témoigner combien le jeûne est efficace sur les problèmes de pré-ménopause, les douleurs, la qualité de la peau, bref l’essayer c’est l’adopter!
    J’ai cependant une question: Est ‘il normal d’être constamment essoufflée à l’effort durant un jeune?
    La fatigue quant à elle survient par période, disparait, revient.
    Le dernier jeune de 7 jours j’étais en forme au point de vouloir continuer un jour de plus et là, d’un coup grosse fatigue, urine marron foncée alors qu’elle était devenue claire et selle très acide. Cela veut il dire qu’il existe des degrés de détoxination par étape, au fur et à mesure du jeûne?
    Du coup, j’ai préféré stopper le jeûne et la fatigue a perduré quelques jours de plus. Shelton pense qu’il n’est pas conseillé de stopper un jeûne en pleine détoxination aurais je du le continuer?
    Merci Laura d’apporter une réponse à ces questions bien souvent sans réponse, surtout concernant l’essouflement.
    Tamara

    • Laura Azenard

      Tamara, vous avez bien fait de vous écouter.
      Ma réponse ne va pas vous plaire, mais il n’y a pas de règle formelle en jeûne, tout dépend tellement de votre constitution, de votre parcours, de votre hygiène de vie et aussi de ce que vous avez vécue : stress, surmenage, séparation, deuil…. Il y a effectivement des paliers de détoxination qui correspondent aux paliers de perte de poids. Perdiez-vous à nouveau du poids après ces 7 jours ?

  • Andrea

    Bonjour,
    est ce dangereux de jeûner pendant les règles ?

    • Laura Azenard

      Bonjour, le jeûne sera juste plus fatigant. Bien souvent, il provoque leur arrivée donc par conséquent beaucoup jeûnent avec.

  • Jérém

    Bonjour et en tout premier lieu merci ! Il est très difficile de trouver des réponses sur le millier de questions que l’on se pose se lançant dans l’inconnue du jeune (c’est ma première fois ) .

    – Si on boit des jus (donc glucose) est ce que l’acidose est retardée ? J’en rêve déjà au deuxième jour mais je ne voudrais pas tout foutre en l’air 🙂
    – Boire des bouillons à la buchinger Vs Boire de l’eau seulement , y a t-il une option meilleure que l’autre pour la détoxication?
    – Quand stopper le jeune , idéalement … on lit tout et son contraire. Est ce qu’il y a une durée incompressible ou un site sur lequel on peut trouver les bienfaits relatifs à chaque durée ?

    Milles merci pour votre aide laura .

    • Laura Azenard

      Bonjour Jérèm
      Le jeûne Büchinger est plus confortable qu’un jeûne hydrique (eau) de par ses 200 calories. Et je vous rassure, ce jus ne vous empêchera pas d’être en cétose donc en détoxination. Donc si vous en rêvez, allez-y. Que préférer ? Tout va dépendre de vous. Certains sont plus à l’aise avec uniquement de l’eau, d’autres non. Les théories s’affrontent, rien ne vaut votre propre expérience. Votre jeûne doit surtout être vécu sereinement et non comme un stress. Ecoutez-vous et vous saurez. ;). Quant à son arrêt, 6 à 7 jours pour un premier jeûne pour un métabolisme en forme me semble très bien mais l’indicateur officiel est le retour d’une langue rose.

  • Saliiim

    Bonjour Laura,
    J’ai lu presque tous les commentaires et je vous remercie infiniment de votre suivi et votre sérieux surtout, pour mon cas j’ai 33 ans et avant cela je faisais souvent des jeunes intermittent, pour cette semaine je me suis intéressée au Jeune long. Du coup je suis à ma 5e journée de jeune à l’eau, langue toujours blanche j’ai dépassé le cap des envies de vomissement Et de la migraine à partir du 3e jour, cela dit mon problème c’est que même arrivé au cinquième jour j’exprime une fatigue, normalement je suis dans la période du bénéfice d’être en forme mais c’est ne l’ai pas le cas du tout pour moi. J’aurais aimé Faire du sport en parallèle mais vue ma fatigue dès lors que je marche juste un petit peu ou je monte les escaliers ça me gène un peut il me donne envie d’abandonner le jeune. Pourriez-vous me donner quelques conseils pour retrouver une vitalité même avec ce jeune à l’eau,est-ce que je dois me forcer à faire du sport par exemple pour éliminer la fatigue ou quelque chose d’autre.
    Merci pour vos réponses Laura
    Cordialement,
    Salim

    • Laura Azenard

      Pendant un jeûne, le mieux est d’écouter son corps et ne surtout pas le « forcer à ». Marchez, c’est la plus belle et douce des activités. La marche permet de stimuler vos émonctoires bien sollicités en jeûne.

  • LAURELINE

    Bonjour, et merci pour ce fabuleux blog. Je fais mon 1 et jeûne, je vise 48 heures et j’en suis à 40h. Aucun symptôme si ce n’est la fatigue (jour 2 au lit). Je fais ce jeûne cette je souffre du syndrome du côlon irritable depuis 6 ans, et dernièrement j’ai des crises de ballonnements et de gaz toutes les nuits, et de nombreuses colites et diarrhée, si bien que je perds du poids sans le vouloir. C’est pour cela que j’ai décidé de limiter mon jeûne à 48h ( 1m73 pour 57kg avant le jeûne). Cependant je crains que cela soit trop court pour nettoyer les intestins, reins et foie, et me soigner de la colopathie. Qu’en pensez-vous ?

    • Laura Azenard

      Bonjour Laurine, c’est effectivement un peu court mais compte tenue de votre constitution vous avez bien très bien fait. Mieux vaut vous tourner vers des jeûnes courts et répétés qu’un seul long.

  • Ortega laure

    Bonjour, j’ai commencé un jeune hydrique et je ne souffre que d’une envie de manger mais pas de réelle faim. Par contre, je suis à mon troisième jour, aucune fatigue, aucun symptôme désagréable et j’ai perdu 2kgs.. Cet absence de symptômes est il le signe que le jeune ne marche pas sur moi, que je ne detoxie pas ? Merci de me répondre, c’est mon premier jeune, il va durer 7j mais j’ai juste cette addiction aux journées structurées par les repas.

    • Laura Azenard

      Laure, c’est le signe d’une belle vitalité.

  • Bejarano

    Bonjour, j’en suis à mon cinquième jour de jeun( eau et tisane) et je ne perçois aucun des symptômes décrits notamment liés à la crise d’acidose. Est ce à dire que mon jeun n’est pas efficace, ce qui serait décevant car le but pousruivi est justement la détoxication et la purification…

    Merci d’avance.

    Karl.

    • Laura Azenard

      Bonjour Karl, cela veut juste dire que vous avez une belle vitalité pour tamponner l’acidité.

  • Germser

    Bonjour Laura,
    Merci pour votre travail!
    En 2009, j’ai été diagnostiquée d’une maladie de crohn, mes poussées sont régulières, et même si j’ai été hospitalisée, je n’ai jamais été opérée.
    Je suis le régime seignalet depuis avril dernier, (cela faisait déjà des années que j’évitais gluten et lait de vache). Cela m’a complètement sortie de ma dernière crise. Sauf que je suis intermittente du spectacle, et qu’après trois mois de tournée ou les caterings sont immondes, j’ai recommencé illico à me sentir mal.
    Cette dernière semaine, mon corps ne voulait plus rien digérer, ballonnements terribles et insomnies, (période de stress, coup dur il y a un mois), je pensais au jeûne, ma sophrologue m’a encouragée à le faire.
    J’ai 30 ans, je fais 1m67 pour 61 kilos, et mes analyses de sang étaient parfaites juste avant de commencer le jeûne.
    J’ai donc enclenché un jeûne hydrique de cinq jours (eau, tisane, bouillon filtrés non salé, et j’ai bu deux verres de jus de carotte bio en trois jours). La veille, j’avais mangé un courgette vapeur sans sel ni huile d’olive, quelques amandes et trois figues séchées au soleil bio.
    J’entame mon quatrième jour, je suis pas peu fière, moi qui suis si gourmande! Je dors très bien et rêve beaucoup!
    Hier, crise d’acidose, vomissements le matin, langue chargée et odeur des aisselles très étrange, grosse fatigue musculaire, mais bon j’étais heureuse je sentais que ça travaillait alors j’ai accueilli!
    Puis le soir, douleur au bas ventre, et paf arrivée des règles (supposées arriver dans cinq jours).
    Ce matin, au réveil, douleur au bas ventre (comme un premier jour de règles…), je suis allée à la selle, c’était liquide et jaûnatre. (si je comprends bien c’est la présence de bilirubine?)
    Voilà, j’ai essayé de mettre toutes les informations pour vous poser deux questions :
    Je n’avais pas fait de nettoyage au chlorure de magnésium avant le jeûne, puis je en faire un pendant ou à ce stade là, je laisse juste faire mon corps naturellement?
    Pour la réalimentation, les oléagineux sont ils déconseillés? (j’ai très envie d’amandes)
    Merci et pardon pour le pavé…
    Anouk

    • Laura Azenard

      Bonjour Anouk
      Laissez votre corps tranquille. 😉
      Pour la réalimentation, je vous conseille 2 à 3 jours de légumes et fruits, ensuite rajoutez des céréales et seulement le 4ieme jour des oléagineux. C’est ainsi que je conseille mes stagiaires.

  • Yvan

    Bonjour!
    J’ai fait jusqu’à présent 2 jeûne (un par an) de 4 puis 6 jours. En ce moment je suis dans un 3eme jeûne: 2 jours de descente alimentaire 2 jours à l’eau et aujourd’hui en début de deuxième journée de jeûne sec. J’ai eu les symptôme d’acidose uniquement durant le premier jour à l’eau. Je ne suis pas allé à selle depuis la fin de la descente alimentaire. J’ai des insomnies chronique depuis 1 an. Durant ces derniers jours de jeûne j’ai dormi 2h par nuit. Je ne ressens aucune fatigue physique qui pourrais me faire envie de me coucher pour dormir. Par contre mes tensions dans la machoire (chronique depuis 6 ans) sont permanente et très fortes depuis le début du jeûne. Je me sens bien et en confiance durant ce jeûne mais je me fait du soucis pour la suite question someil et tensions du maxilaire… qu’en pensez vous?
    Merci pour votre site et l’énergie que vous y mettez 😉

    • Laura Azenard

      Bonjour Yvan, les douleurs ont tendance à augmenter les premiers jours de jeûne jusqu’au quatrième où elles diminuent jusqu’à disparaître. Pour les tensions, apportez un peu de sodium. Merci 😉

  • Bonjour Laura,
    Mon intérêt dans le jêune est principalement spirituel. Faisant un jêune hydrique de 21 jours et j’aimerais me rendre à 40. j’ai fait 2 jeûnes de 40 jours, l’un au jus et l’autre moitié hydrique et moitié au jus.
    j’en suis à la 5e journée et je suis tombé sur votre page en cherchant à comprendre pourquoi j’ai le goût de vomir. Je vous que c’est normal et ce grâce à vous.
    Ma langue est encore blanche et tout le côté désintoxication me plaît parce que c’est aussi ce que je veux faire spirituellement.
    En vous lisant, je me rends compte que j’ai manqué à mon devoir en ne me préparant pas, et dans le passé, j’ai brutalement arrêté mes jeûnes.
    Que me suggérez-vous pour préparer mon subconscient à ne pas m’empiffrer avec une grosse poutine à la fin de mon jeûne?
    Que Dieu vous bénisse abondamment!

  • Guignard

    Bonjour, est il utile de faire un lavement au sulfate de magnesium le 10e ou 11e jour pour un jeune de 14 jour. Merci et surtout merci pour votre article

    • Laura Azenard

      Non, fiez-vous à votre ressenti.

  • kate

    bonjour et merci pour cette page interessante. Pourquoi ne recommandez vous pas les tisanes gingembre. Personnellement j’adore accompagner mon jeune de 3 jours avec 3 citrons pressés, un pouce de gingembre le tout mélanger dans 2 l d’eau et boire cela a cours de la journée. Merci pour votre aide.

    • Laura Azenard

      Bonjour Kate, seule l’eau « nettoie ». Préférez plutôt 1,5 l d’eau et 500ml de votre boisson

  • Jean-Philippe M

    Bonjour Laura,

    Tout d’abord merci pour votre travail que je trouve admirable. Je suis actuellement en jeûne depuis 7 jours maintenant, je suis censé aller jusqu’à 15. J’avais déjà expérimenté un jeûne de 5 jours l’an dernier à la même date qui s’était parfaitement bien passé. Sur celui ci c’est un peu plus compliqué… à partir de mon 4eme jours je souffrais de remontés acides en soirée… et ce tous les soirs jusqu’ici…
    Le seul élément qui a changé dans ma vie par rapport à l’an passé c’est le fait d’avoir fumer ( j’ai beaucoup fumer cette année alors que je n’étais pas fumeur avant ). Peut être y’a t’il un lien ? Autrement les remontées acides sont t’elles normales ?
    A l’avance merci pour votre réponse qui pourra peut être m’éclairer
    Jean-Philippe

    • Laura Azenard

      Merci pour votre jolie entrée en matière. Oui, c’est plus que normal. J’espère que ce jeûne vous amènera à arrêter le tabac.

  • blandine

    Bonjour merci pour toute vos explications ! Très enrichissante et rassurante. Je vien de faire un jeune de 6 jour j’ai repris a manger en douceur et cela ce passe bien. J’ai une bonne tendance à la rétention d’eau ce qui a disparue pendant le jeûne c’était hyper agréable !!! La sa reviens en douceur snif. J’ai une question sa fait 5 jours que j’ai repris la nourriture solide j’ai pas encore tout réintégrer par contre je me suis remise au sport course à pied et danse. Et je ressent une soif inépuisable je suis en Thaïlande en ce moment du coup je bois de l’eau et de l’eau de coco et je mange des fruit mais ça netanche pas ma soif une idée ? Merci !

    • Laura Azenard

      Bonjour, les soifs inépuisables sont associées à des problèmes de glycémie. Faites une prise de sang.

  • Fred

    Cela dépend, entre autres, de son poids ! Moi je suis en surpoids de 15 kilos et je perds entre 1 et 1,2 kilos par jour de jeûne.

    • Laura Azenard

      Absolument Fred, tout dépend de sa constitution et de ses réserves.

  • Jay

    Bonjour !

    Super article merci !

    Je suis à plus de 3 jours de jeun. J’ai ressenti une accélaration du rythme cardiaque pendant la nuit et douleur aux epaules ( je fais des pompes histoire de faire une activité)
    Je me suis aussi réveillé pendant la nuit
    Main froide et frisson pendant la journée.
    À partir de combien de jours l’organisme élimine et combien de jours c’est bon de le faire ?

    Merci !

    • Laura Azenard

      Le troisième jour est celui de l’éventuelle crise d’acidose. Il devient antiinflammatoire entre autre à partir de cette troisième journée. C’est lorsque vous transformez vos triglycérides en corps cétoniques donc après la crise d’acidose.

  • Mireille

    J’adore vous lire, j’apprécie votre humour et surtout le fait de n’être jamais être dans le jugement.
    j’ai souvent pratiqué le jeune d’une dizaine de jours avec une grande facilité sans éprouver aucune fatigue me permettant de continuer mes entrainements sportifs, ce qui n’est franchement pas très bon pour faciliter la detox
    Il y a 2 ans j’ai eu une amibiase hépatique (2 abcès dans le foie de 7 cm chacun) du coup antibios +++
    Je jeûne aussi pour une tendinite de la patte d’oie avec calcification et une douleur très ressente à l épaule
    Je n en suis qu’au 3ème jour avec violentes migraines, fatigue etc … jeune hydrique pour l’instant.
    Je reste sur l’idée que le jeûne est un beau cadeau fait à mon corps et pas une épreuve que je lui impose
    Je ne parle pas de durée car je l’ignore moi même

    • Laura Azenard

      Merci Mireille 😉

  • Suzanne salomon

    Bonjour Laura
    Je suis à mon 6 ieme jour de jeûne hydrique,j’ai les symptômes normaux,je suis juste étonnée, de lire que certaines personnes consomme autre chose que de l eau j ai très envie de bouillon de légumes est que ça ne va pas annuler la détoxication ?
    Merci pour votre aide précieuse pour tous
    Suzanne

    • Laura Azenard

      Lorsque nous parlons de bouillon de légumes, nous parlons uniquement de l’eau dans laquelle les légumes ont cuit. Vous pourriez en mixer un faible pourcentage pour combler votre envie et rester en cétose.

  • Bonjour je fais un jeûne intermittent 16/8 auquel j’ai associé un jeûne strict de 36 heures.J’ai depuis le début du jeûne une très mauvaise haleine.Comment faire pour y remédier ?

    • Laura Azenard

      Bonsoir Maguy, nettoyez-vous votre langue ?

  • Marie

    Bonjour, Merci pour votre article!
    J’en suis à mon premier jeûne, 4eme jour. J’ai eu quelques légers symptômes d’acidose (mal de tête, nausée), mais légers et après 30h seulement, pas le 3eme jour, et pour une courte durée. Depuis, j’ai froid tout le temps. Est-ce que le travail se fait correctement?
    Je pense faire 7 jours.
    Merci d’avance!

    • Laura Azenard

      Oui, soyez sans crainte, il n’y a pas de règle, tout dépend de sa constitution et de son hygiène de vie.

  • Poukette

    Bonjour,
    Je viens de faire un jeûn pas top mais bon, je ferai mieux la prochaine fois 🙁
    Jour 1 eau
    Jour 2 eau + 1 banane et 2 brioches
    Jour 3 eau + 1 croissant
    Jour 4 eau + 1 repas léger
    Les 3 premiers jours j’ai travaillé +/- 8 h au froid à porter des charges +/- 1 tonne
    Je n’ai eu aucun désagrément sauf un peu de fatigue mais depuis mon repas léger j’ai des fourmillements dans les doigts et l’impression d’en avoir au visage. Je sais que ma circulation sanguine habituelle n’est pas top . Dois je m’en inquiéter et aller voir mon doc ou cela va disparaître dans les prochaines heures ?
    merci

    • Laura Azenard

      Je vous invite pour votre prochain jeûne à suivre une méthode. Vous trouverez de nombreux livres pour vous accompagner, les viennoiseries n’étant pas idéales dans un jeûne. 😉

  • Wudi

    Laura est-ce que vous êtes Fred ?
    J’adore les commentaires francs de Fred et la gentillesse et les encouragements de Laura vous devriez vous appeler LaurA
    à cause de votre nom qui commence par À ou Laur@ c’est très cyber !
    Merci de votre page j’ai besoin de lire des articles sur le jeûne quand j’en fais un ça maintient ma résolution 🙂

    Bon courage à tous

    • Laura Azenard

      Euhhhh …. je ne suis pas Fred 🙂

  • *Colette

    Bonjour et merci pour toutes les bonnes informations résumées et faciles a comprendre
    J’ai fait un jeûne e 10 jours et je n’ai pas eu la langue chargée, ni l’haleine fétide ni l’urine foncée et pourtant, je n’ai bu que de l’eau. Je ne comprends pas. Y a-t-il une raison?

    • Laura Azenard

      Bonjour Colette, Vous avez jeûné à l’eau, jus ? Les symptômes de la crise d’acidose ne sont pas obligatoires, il s’agit d’une histoire de vitalité.

  • Manuel auger

    Bonjour,
    Je suis au sixième jour de jeûne au bouillon et parfois jus de fruits et légumes, j’ai perdu 4kg puis stagnation du poids depuis 2 jours, est ce normal ?
    Puis je enchaîner avec un nettoyage du fois selon andreas moritz ?
    Merci pour vos réponses et votre partage
    Manuel

  • Caroline

    Bonjour. Et voilà, je suis à l’avant-dernier jour d’un jeûne d’une semaine (uniquement de l’eau plate). Je n’avais fait aucune préparation, dès dimanche dernier à 20h j’ai cessé de m’alimenter. Et ce n’est pas tout, je suis également une vraie fumeuse depuis 42 ans, j’ai donc décidé l’arrêt du tabac. Ce jeûne m’a permis de mieux me connaître. Le jour le plus dur a été le premier matin, mon corps m’a réclamé à manger jusqu’ à midi…. puis plus rien…. même pas la cigarette. Au passage je conseille à tous ceux qui veulent arrêter de fumer, de tenter le jeûne : pas d’envie et surtout pas de prise de poids. Cette semaine j’ai eu tous les signes cliniques que vous énoncez… sauf la mauvaise haleine qui n’a pas accompagné ma bouche très pâteuse. En revanche j’en ai eu d’autres : brûlures d’estomac, remontées acides, douleurs musculaires. J’ai également beaucoup dormi en journée. Pour ma reprise je prévois : un jour de liquides, le second des purées et des compotes, et dès les première selles, reprise toute douce et en faible quantité de solides, pour moi ce sera des moules. Tout au long de cette semaine j’ai été suivie par mon médecin avec appel tous les matins pour qu’il connaisse : ma tension, mon pouls, ma glycémie, les corps cétoniques, ma température, mon poids. Au bout du compte, j’ai perdu presque 5 kg ( même si ce n’etait pas du tout mon objectif), je me sens bien, j’ai gagné en confiance en moi et j’avoue être assez fière (surtout pour le tabac). C’est une très belle aventure personnelle que je réitèrerai l’an prochain.

    • Laura Azenard

      Merci Caroline de votre témoignage et bravo! Bienvenue dans la famille 😉

  • CAROLINE

    bonjour Laura,

    j’envisage le jeune encadré pour des inflammations et douleurs qui durent depuis des années.

    je vais commencer par essayer une mono diète que je peux faire seule.

    je me pose une question : la mono diète permet elle la détoxination ou pas du tout ? (puisqu’il y a un travail de digestion quand même…)

    Merci pour votre réponse

    caroline

    • Laura Azenard

      Bonsoir Caroline,
      Oui, à condition de ne pas dépasser 200 calories glucidiques par jour.

Répondre à Yvan Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.