Jus de citron le matin : pas pour tous !

Oui, le citron est intéressant pour sa teneur en vitamine C similaire à celle de l'orange et pour ses antioxydants, ces citroflavonoïdes (hespéridine, rutine…). Pour peu que vous rajoutiez du gingembre, cette boisson devient antiinflammatoire. Si vous pensez avoir trouver une alternative saine au café, méfiez-vous, le jus de citron matinal ne convient pas à tout le monde.

Le citron fait partie de la famille des aliments acides ou semi acides, comme le pamplemousse, l’orange, la mandarine, la clémentine, la pommes si elle est acide, la prune, l’abricot, le fruit rouge, l’ananas, le kiwi, le fruit peu mûr, la tomate, le choux fleur, l’artichaut, l’épinard cuit, la blette, l’aubergine, le champignon, l’asperge, l’oignon, la rhubarbe, l’oseille, le cresson, le pourpier, le yaourt, le caillé, le petit suisse, le fromage blanc, le miel, les condiments (vinaigre de vin, cornichon, câpre, moutarde, ketchup, pickles, sauce tomate), le vin blanc, le champagne, le soda.

Tous ces aliments ont une action acidifiante ou alcalinisante selon qui vous êtes. A l’inverse des aliments acides (les protéines, les farineux, les sucres, le café, le chocolat) qui acidifient tout le monde ou des aliments alcalins (les légumes verts, les fruits doux et mûrs comme la banane, la pomme non acide, la poire, la pèche, le raisin, le melon, la datte, la pommes de terre, la patate douce, le potimarron, la châtaigne, l’avocat, les oléagineux, les huiles de première pression à froid, les algues) qui alcalisent tout le monde, le citron peut vous acidifier comme vous alcaliniser.

Pour vous ou pas pour vous ? 

Si vous avez une belle vitalité, votre organisme, après avoir oxydé les acides citriques, caféique, férulique, sous forme d’oxyde de carbone et d’eau, va récupérer les minéraux alcalins comme le calcium, le potassium, le sodium, etc. Ainsi, vous vous minéralisez, vous vous alcalinisez.

  • Mais si vous souffrez d’une faiblesse métabolique et enzymatique, vous avez une faible capacité de combustion et d’oxydation des acides. Ces derniers sont alors stockés dans le tissu conjonctif et acidifient votre organisme. Cette difficulté à neutraliser les acides s’exprime par une frilosité, une fatigue, une grande nervosité, une sensibilité au froid, à la chaleur ou à l’effort. Il s’agit généralement de personnes appartenant à la famille naturopathique des « neuro-arthritiques » au tempérament hippocratique dit « nerveux » au physique longiligne et osseux, aux ongles striés, souvent avec des problèmes articulaires ou dentaires.
  • Si vous avez plus de 45 ans, la capacité naturelle à oxyder les acides diminue. Les acides s’accumulent dans votre tissu conjonctif et rigidifient votre corps, ce qui explique le manque de souplesse et la raideur en prenant de l’âge.
  • Si vous souffrez d’un état inflammatoire (œsophagite, reflux, ulcère…), le pH du citron (2 à 2,5) peut devenir agressif pour les muqueuses de votre bouche, de votre œsophage et de votre estomac.

Si vous vous reconnaissez, le jus de citron au réveil n’est pas pour vous. L’idée n’est pas de bannir à vie le citron, ni les aliments acides ou semi acides mais d’être dans la modération et surtout d’apporter suffisamment d’aliments alcalins pour maintenir votre équilibre acido-basique. Pour vos matins, préférez du thé rouge, vert, blanc ou tout simplement … de l’eau tiède.

Pour aller plus loin : Ma boisson à moi : gingembre, citron tiède

Pour aller plus loin : L’équilibre acido-basique

Partager sur Facebook Publié le 26 août 2019 par Laura Azenard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.