La chrono-nutrition : le matin

La chrono-nutrition consiste à respecter votre horloge interne en consommant la bonne catégorie d’aliments, au bon moment, en fonction des enzymes digestives sécrétées. Elle optimise votre digestion, favorise l’assimilation des aliments, régule votre appétit, booste votre énergie et prévient les maladies métaboliques comme le cholestérol ou l’hyperglycémie. Voilà qui remet en cause l’ancestral petit-déjeuner glucidique à la française.

Pas de glucide. Le matin, votre pique de cortisol est à son apogée, toujours suivi de l’insuline qui permet la mise en route de l’utilisation des sucres lents afin de fabriquer de l’énergie. En cas de consommation de glucides le matin, la sécrétion d’insuline augmente et fait monter votre taux de sucre sanguin. C’est le cercle vicieux de l’appel du sucre toute la journée.

Des protéines. Le matin, vous sécrétez des protéases, les enzymes de digestion des protéines. Protéiner vos petit-déjeuners permet de synthétiser vos neurotransmetteurs comme la dopamine et  la sérotonine, bien utiles pour passer une belle journée.

Les lipides. Le matin, vous sécrétez également des lipases, enzymes de digestion des lipides. Apporter du gras le matin est nécessaire à vos membranes cellulaires, à l’énergie et à la régulation du cholestérol en matinée.

Idées de petit-déjeuner d’origine animal

  • Les œufs, cuisson à la coque ou au plat afin de profiter des oméga 3 des jaunes crus. Choisissez des œufs de bonne qualité dont les poules ont gambadé dehors ou encore mieux nourri avec des graines de lin. Vous pouvez en consommer jusqu’à 2 par jour, le cholestérol ne venant que d’une infime partie de notre alimentation (8%).
  • Le jambon de boucher (gris pas rose), toutes les volailles (poulet, dinde..) de qualité (fermier, bio, label rouge, bleu blanc cœur…).
  • Poissons gras : sardines, maquereaux, foies de morue, harengs. Ils offrent des protéines et des lipides et permettent d’enrichir votre alimentation en oméga 3.
  • Poissons maigres.
  • Fromages et yaourts de chèvre et brebis. Si vous ne pouvez-vous passer de produits laitiers, le matin est le meilleur moment pour en consommer.

Idées de petit-déjeuner végétal

  • Les légumineuses : lentilles, pois chiches, haricots blancs, rouges. N’oubliez pas pour certaines d’entre elles de les faire tremper 12 heures avant de les cuisiner pour vous débarrasser de l’acide phytique qui freine l’assimilation.
  • Le soja et ses dérivés, tofu soyeux, protéines de soja déshydraté, tofu lacto-fermenté, tempeh.
  • Les oléagineux : amandes, noix, noisettes, pignons, sésame, graines de courge, de tournesols, noix de cajou, de Macadamia, de pécan, pistache. N’oubliez pas également de les faire tremper et une seule poignée par jour suffit.
  • Les graines de chia, de chanvre.
  • Les champignons frais ou déshydratés comme le shiitaké, excellent pour votre énergie et votre immunité.
  • Les algues : dulse, nori, wakamé, haricot de mer, laitue de mer, kombu, aramé, spiruline, klamath, agar-agar. Extrêmement protéinées, quelques grammes suffisent. Vous les trouvez prêt à consommer sous forme de tartare, fraîches à faire dessaler et à cuire une vingtaine de minutes ou déshydratées en paillettes.
  • Les faux-mages à base de lait végétal est généralement de noix de cajou.

Rassurez-vous, pour ceux qui aiment le sucre, une collation sucrée à 16 heures régule votre appétit du soir, évite les fringales et les  frustrations.

Pour aller plus loin :  Arrêtez de stocker !  En finir avec votre addiction au sucre

La chrono-nutrition : le déjeuner

Partager sur Facebook Publié le 8 mai 2019 par Laura Azenard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.